Non classé

Jeux de dupes de Maud Tabachnik : manque d’audace

Maud Tabachnik est souvent considérée comme une des reines du polar et du roman noir en France. Si celle-ci m’avait particulièrement marqué avec son incroyable thriller Le cinquième jour, je dois dire que le reste me laisse souvent pantois…

Fort d’un concept intéressant, Jeux de dupes publié chez City éditions ne brille malheureusement pas et je vais vous dire pourquoi.

La 4eme de couverture

Détesté par sa femme, méprisé par sa fille, Abbot ne trouve du réconfort que dans l’écriture. Il vient de terminer un roman qu’il s’apprête à envoyer à un éditeur. Mais un jour, l’impensable se produit : il oublie son manuscrit dans un taxi. Et quelques mois plus tard, le livre est publié sous le nom d’un autre et devient un best-seller !

Qui est l’usurpateur ? Comment dénoncer son imposture ? Abbot retrouve sa trace et entre à son service en devenant son secrétaire particulier. Il le suit même jusqu’en Californie, où les droits du livre viennent d’être vendus à Hollywood.

Progressivement, la fascination d’Abbot pour celui qui a aussi facilement endossé sa création se mue en une haine irrépressible. Mais s’il l’élimine, son œuvre risque également de passer aux oubliettes. À moins que ? Pour se venger, Abbot commence à enclencher une formidable machination…

Jeux de dupes : manque d’audace

Il suffit parfois d’une simple idée pour nous offrir un roman spectaculaire et inoubliable, mais pour cela il faut réussir à garder son lecteur captif. Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas le cas ici, enfin pour moi. La chronique de Jeux de dupes va être assez rapide pour une fois, car je n’ai pas grand chose à en dire et je n’ai pas envie d’écrire un simple avis plein de reproches.
Je dois bien avouer que l’idée de base de ce roman de Maud Tabachnik avait quelque chose d’intéressant et d’intriguant. Je n’en savais pas vraiment plus, mais j’avais déjà plusieurs scénarios en tête pour la suite des événements. Le concept était prometteur et les premiers chapitres m’ont donné satisfaction. L’autrice nous plonge dans la vie sans saveur d’un homme qui souhaite coucher sur papier son histoire. Celui-ci se coupe de tout, oublie sa famille, tombe dans une frénésie d’écriture pour cracher son mal-être. Il en est sûr, son roman doit être publié. Le souci, c’est qu’il oublie son manuscrit à l’arrière d’un taxi et un autre passager le récupère et se fait éditer à sa place. Le succès est au rendez-vous et notre personnage tombe dans une dépression sans précédent.
Les premiers chapitres sont courts, intenses et nous donnent envie d’en avoir toujours plus. L’autrice nous captive grâce à un personnage qui sombre peu à peu et met notre imagination au travail.

C’est au bout de ces quelques chapitres que les choses se gâtent. Alors que Jeux de dupes aurait pu nous faire basculer dans une sombre histoire de voyeurisme et de vengeance, l’autrice nous plonge dans une simple relation de chantage qui tourne vite en rond. Toutes les actions sont attendues, les personnages perdent en saveur et deviennent plus que détestables au fil des pages, si bien que l’on finit par perdre tout intérêt.
C’est sans doute mes attentes qui m’ont joué un tour, mais j’en voulais plus. Je voulais que le roman parte dans une direction digne de son roman Le cinquième jour, mais je crois qu’il faut que je me fasse une raison. Je ne relirai jamais un roman de ce genre…


Comme d’habitude, je tiens à vous dire qu’il faut vous faire votre propre avis. Je ne suis personne pour juger de la qualité d’un roman. Je ne vous donne que mes simples impressions de lecteurs. Essayez ce Jeux de dupes de Maud Tabachnik et peut-être que votre expérience sera meilleure. En tout cas, c’est tout ce que je vous souhaite. 

4 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s