Séries

[CRITIQUE] : Brand New Cherry Flavor (2021)

C’est l’indifférence totale et donc sans aucune promotion, que la plateforme Netflix nous offre la mini-série la plus incroyable du moment avec Brand New Cherry Flavor. Nul doute que celle-ci fera parler d’elle dans le milieu du cinéma de genre et des amateurs de trips sensoriels. 

SYNOPSIS

Los Angeles, années 1990. Une aspirante cinéaste, Lisa Nova, se lance dans un voyage vengeur et surnaturel, des rues de Beverly Hills aux forêts du Brésil.

Hollywood Parano et hallucination

Ne vous y trompez pas, Brand New Cherry Flavor est sans aucun doute ce que vous verrez de plus unique et de plus particulier sur Netflix. Adaptation du roman de Todd Grimson publié en 1996, cette mini-série de huit épisodes nous plonge dans un cauchemar sans fin, à la fois glauque, malsain et halluciné où notre héroïne cherchera à se venger de ce monde cruel. Créée par Nick Antosca et Leonore Zion (scénaristes de l’excellent Channel Zero), cette mini-série est l’occasion pour eux de nous offrir un brillant hommage au cinéma surréaliste de David Lynch, mais également au Body horror de David Cronenberg. Un très beau programme sur le papier et qui se concrétise sur notre écran avec une réalisation parfaite, que ce soit au niveau de la mise en scène, de la photographie, de la colorimétrie et donc de son ambiance quelque peu bizarre.

Publicités

Le temps de huit épisodes, Brand New Cherry Flavor nous plonge dans les années 90 à Hollywood dans les traces de Lisa Nova, une jeune réalisatrice souhaitant percer dans le monde de l’industrie cinématographique. Ses rêves et ses espoirs se briseront assez vite en vol, puisqu’elle se rendra compte qu’elle vient d’atterrir dans un monde de rapace, avide de popularité et d’argent. Le rêve hollywoodien se transforme rapidement en cauchemar sans fin, lorsque celle-ci refuse les avances sexuelles de son producteur. La sanction tombe, Lisa Nova ne sera plus chargée de la réalisation de son propre film. Bafouée, humiliée, celle-ci trouvera un moyen peu conventionnel pour se venger… Dès lors, son cauchemar deviendra le nôtre à coup d’apparitions inquiétantes, de transformations corporelles et de l’arrivée de plusieurs chatons.

C’est par la mise en scène que les créateurs de la mini-série nous plongent dans un vibrant hommage au surréalisme et aux voyages psychédéliques. Il y a une véritable maîtrise dans le maniement de la caméra pour nous faire plonger de l’autre côté du miroir et pour nous faire vivre un véritable enfer sensoriel. Si Brand New Cherry Flavor dispose d’une très bonne réalisation, celle-ci se démarque également par son ambiance qui s’invitera au fur et à mesure dans notre esprit. Véritable poison, cette mini-série ne finira jamais de vous empoisonner et de vous marquer à coup de scènes “choquantes” dont on ne s’attendait pas à découvrir dans une production Netflix.
Loin de tout manichéisme, les scénaristes nous charment par l’utilisation parfaite du surréalisme au travers d’une palette de personnages hauts en couleur et surtout loufoques. Le malaise se fait ressentir à chaque minute et dans chaque plan, tant la série réussit à nous emporter dans son trip.

Publicités

Si Brand New Cherry Flavor s’avère être une totale réussite, c’est également grâce à son casting composée de l’excellente Rosa Salazar qui donne corps à cette vengeance particulière, mais aussi à Catherine Keener (Get Out) qui est toujours aussi troublante et envoûtante, ici présentée en reine du vaudou.
La forme est au service du fond dans cette mini-série, tant celle-ci résonne à l’air MeToo et à celle de “Balance ton porc”. Nick Antosca et Leonore Zion nous offrent la possibilité de suivre l’évolution d’une jeune femme tentant de retrouver sa dignité, sa place et son travail dans un monde peuplé d’homme sans scrupules. Cette évolution passe par la vengeance, mais aussi et surtout par la découverte de soi, de ses capacités et de sa non-résilience au profit d’autres personnes. Bref, Lisa Nova ira au bout de son cauchemar et nous entraînera dans son sillage, quitte à nous terroriser.


Brand New Cherry Flavor est le genre de mini-série qui ne sera pas faite pour tout le monde, mais qui sera par la même occasion une expérience hors norme, inoubliable et parfaite. Celle-ci se démarque des autres productions et nous prouve que l’on peut trouver de l’excellence sur cette plateforme qu’est Netflix. C’est sans aucun doute la chose la plus excentrique et bizarre que vous verrez depuis un moment, mais ce voyage surréaliste en vaut largement la peine. 

Note : 5 sur 5.


Pour vous procurer Brand New Cherry Flavor de Todd Grimson, vous pouvez cliquer sur ce lien.


Pour vous offrir une box La cube, c’est par ici.


Publicités

6 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s