Bilan

FOCUS CULTURE – MAI 2021

Est-ce qu’un jour je vais écrire cet article au fur et à mesure ? Je ne crois pas…

Au programme de ce bilan culturel : beaucoup de lectures, de la bande dessinée, des comics, de l’horreur et même un teen movie !

FOCUS – LITTÉRATURE

Dans les forêts de Sibérie de Virgile Dureuil d’après l’oeuvre de Sylvain Tesson (Casterman BD)

J’ai débuté le mois avec une bande dessinée qui appelle au grand large, à la liberté et au retour à l’état sauvage. Virgile Dureuil s’appuie sur le récit de Sylvain Tesson pour nous parler de cette aventure intérieure fantastique. On plonge dans une solitude qui peut mettre mal à l’aise au début, puis les dessins magnifiques prennent le pas. Chaque case nous plonge dans une vision merveilleuse des paysages. Nous ne faisons plus qu’un avec la nature, on s’enfonce dans notre propre introspection et on en ressort grandi. Dans les forêts de Sibérie est l’oeuvre parfaite pour oublier tout ce qu’il se passe en ce moment dans notre monde et ça ne pouvait pas mieux tomber.

Le bureau des affaires occultes de Éric Fouassier (Éditions Albin Michel)

J’ai changé complètement d’univers en partant vers un polar se passant durant la monarchie de juillet. Autant vous dire que ce n’était pas gagné de mon côté, vu que je n’apprécie pas plus que ça les récits prenant une base historique. Cependant, je dois bien admettre qu’Éric Fouassier a réussi à me faire entrer dans son histoire grâce notamment à son personnage principal aussi intelligent, qu’espiègle. Je me suis pris d’affection pour ce Valentin Verne et c’est lui qui m’a permis de prendre plaisir à suivre cette enquête dans ce Paris que l’on a plus vraiment l’habitude de découvrir. Le bureau des affaires occultes est un roman à découvrir et qui promet d’autres suites de qualité. 

On te retrouvera de Samantha Downing (Éditions Hauteville)

Une quatrième de couverture alléchante, il ne m’en faut pas plus pour succomber et je peux vous assurer que j’ai bien fait de lire On te retrouvera de Samantha Downing. L’autrice nous embarque dans un road trip familial à la sauce parano pour notre plus grand plaisir. Les pages se tournent avec facilité, la tension monte petit à petit et les révélations arrivent toujours au bon moment. La recette est bonne et donne un thriller psychologique de grande qualité que je vous conseille fortement de découvrir. 

Amazing Grace – Tome 01 d’Aurélien Ducoudray, Bruno Bessadi et Fabien Alquier (Glénat comics)

Petite pause dans les thrillers et polars pour partir vers le comic book Amazing Grace de . L’équipe derrière ce titre nous embarque dans un récit post-apo qui sort de l’ordinaire, où ce sera la psychologie des personnages qui sera mise en avant. On suit une magnifique relation père-fille où la question de la monstruosité sera mise au premier plan. Ce premier tome nous offre de grands moments de tension, tout en développant tranquillement son univers. Si vous êtes amoureux des films de genre des années 80, de récit post-apo, alors Amazing Grace est le comic qu’il vous faut. 

1991 de Franck Thilliez (Fleuve Éditions)

avis 1991 de Franck Thilliez

Je ne pouvais pas résister à l’appel d’un nouveau roman du maître du thriller français. Il ne m’a pas fallu plus de deux jours pour le dévorer… Franck Thilliez revient encore une fois en grande forme en nous propulsant en 1991 dans la toute première enquête de Franck Sharko. Le romancier nous offre ce qu’il sait faire de mieux avec un thriller énigmatique, profondément noir, violent, tout en revenant à ce qu’il faisait déjà dès ses premières sorties. Bref, 1991 sera sans doute l’un des plus grands thrillers de cette année 2021 et c’est amplement mérité !

Publicités

Solo – Tome 1 d’Oscar Martin (Éditions Delcourt)

Je suis ensuite parti une nouvelle fois vers une bande dessinée explorant un univers post-apo, mais cette fois-ci en prenant son influence du côté de Mad Max. Ce premier tome de Solo est une très bonne mise en bouche dans un univers qui semble très riche et surtout assez violent. Attention, Oscar Martin n’en n’oublie pas pour autant de nous offrir des personnages charismatiques, ainsi qu’une réflexion sur la violence, sur notre rôle à jouer dans notre univers et ce que l’on est prêt à faire pour survivre. L’auteur nous offre ainsi une fresque épique que l’on a envie de dévorer au plus vite et sans modération. 

Aveux meurtriers de Jean-Claude Mouëza (Rocambole)

Rocambole est toujours là quand je n’arrive pas à dormir et j’ai donc pu profiter de ce temps de lecture supplémentaire pour découvrir Aveux meurtriers de Jean-Claude Mouëza. L’histoire est assez courte, mais réussit immédiatement à nous prendre dans ses filets pour nous relâcher qu’à la tout fin avec une révélation surprenante. L’auteur nous plonge dans un huis-clos glaçant où les interrogations vont bon train durant la totalité de l’histoire. C’est maîtrisé, divertissant et dans un format court qui vous tiendra en haleine durant une petite heure. 

Le huitième détective d’Alex Pavesi (City Éditions)

On part sur la moins bonne lecture de ce mois de mai avec Le huitième détective d’Alex Pavesi. J’en attendais sûrement beaucoup et j’ai été déçu par la tournure que l’histoire a prise. Nous sommes ici dans un face-à-face entre une agent littéraire et un vieux romancier souhaitant mettre en avant ses anciens écrits. Ce rendez-vous est entrecoupé de plusieurs nouvelles nous permettant de jouer au détective. Il faut être particulièrement attentif pour découvrir ce qui se trame dans cette histoire, bien que le fond soit plus proche d’un essai sur la mécanique du polar, plutôt qu’un véritable roman haletant. Il m’a manqué une certaine étincelle pour que le tout prenne. Dommage… 

Impact d’Olivier Norek (Éditions Michel Lafon)

J’arrive après la bataille en découvrant Impact d’Olivier Norek. Entre les fans de la première heure déçus, les autres fans qui ont adoré et ceux qui n’ont pas retrouvé la ferveur d’un thriller, je pense que j’ai bien fait d’attendre. Bon, je dois bien avouer que je ne suis pas un grand admirateur de l’auteur et c’est sans doute pour ça que le roman a eu l’impact escompté sur moi ! Olivier Norek nous offre un cri du coeur, un roman noir de l’urgence pour porter un message écologique fort, percutant, impactant. 

Je pensais t’épargner de Pétronille Rostagnat (Éditions Marabout)

J’ai enchaîné sur un autre roman noir et cette fois-ci grâce à la masse critique de Babelio ! Je ne connaissais absolument pas Pétronille Rostagnat avant cela et je peux vous dire que j’ai très envie de découvrir ses autres romans, tant la découverte a été très bonne. Je pensais t’épargner est clairement le genre de thriller qui se vit, qui se ressent et qui nous plonge dans un drame familial intense. Le roman parlera aisément à tout le monde, si bien qu’il vous marquera au fer rouge, notamment avec son final renversant. L’autrice nous offre une oeuvre noir encre, avec ce qu’il faut de subtilité pour nous faire comprendre tous les enjeux qui se jouent à chaque page. Bref, vous devez lire Je pensais t’épargner !

Something Is Killing The Children – Tome 1 et 2 de James Tynion IV et Werther Dell’ Edera (Urban Comics / Urban Link)

Quand les équipes d’Urban Comics m’ont proposé de découvrir les deux premiers tomes de Something Is Killing The Children je n’ai pas pu résister. Comment vous dire que ce comics reprend tout ce que j’aime dans l’univers horrifique en jouant sur l’innocence des enfants, sur des monstres qui s’en nourrissent et sur une organisation secrète prête à tout pour faire le ménage. Le comics nous offre un condensé d’horreur en seulement quelques pages et n’hésite pas à nous plonger dans une ambiance assez lourde, dangereuse et très sanglante. Bref, Something Is Killing The Children mérite plus qu’un simple coup d’œil et faites attention à vous, il se pourrait qu’un monstre se trouve pas très loin…

Publicités

Heresix de Nicolas Feuz (Slatkine & Cie)

Quand je me suis lancé dans Heresix de Nicolas Feuz, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. Autant vous dire qu’il faut avoir le coeur bien accroché dans cette enquête, puisque l’auteur nous plonge dans le monde de la nuit, du proxénétisme, de l’échangisme, et même dans la pédophilie. Le romancier n’y va pas de main morte pour nous offrir un thriller de grande qualité jouant sur plusieurs tableaux pour nous parler d’une vengeance violente, sanglante et purificatrice. Une belle découverte ! 

The Plot – Tome 01 de Tim Daniel et Michael Moreci (Hicomics)

J’ai terminé ce mois de mai avec une lecture horrifique qui a déversé son poison au fil des pages. The Plot est le genre de comics qui fait effet une fois la dernière page de tournée et qui finit par nous obséder complètement. L’ambiance est lourde, poisseuse et tout cela est augmenté par les tons verdâtres de l’ensemble. On plonge dans cette histoire de famille en voulant toujours en savoir plus et en souhaitant découvrir au plus vite le fin mot de l’histoire. The Plot est une merveille du genre qui devrait plaire aux amateurs de récits familiaux, de secrets, de malédictions et de monstres. 

FOCUS – SÉRIE TV

The Walking Dead (Saison 5 – début saison 7)

On ne va pas se mentir, on ne comprend toujours pas ce que les gens peuvent bien trouver à redire sur la série. Cette sensation est peut-être là car nous n’avons pas à attendre chaque semaine pour un épisode, mais pour le moment, on trouve le tout cohérent et toujours aussi divertissant. Les enjeux deviennent de plus en plus complexes, alors que la situation avec les autres humains se dégrade. Nous avons pu assister médusé au final de la saison 6, ainsi que le premier épisode de la saison 7 qui a littéralement mis mal à l’aise madame. Du coup, on ralentit un peu le rythme, histoire de faire entrer un peu de bonheur dans notre appartement… 

Publicités

FOCUS – CINÉMA

Lolita Malgré moi de Mark Waters

Comme il fallait un peu plus de légèreté dans le coeur de madame, je lui ai laissé le choix du programme et c’est tombé sur Lolita malgré moi ou le film de son adolescence. Je dois bien admettre que je m’étais fait une fausse idée de ce long-métrage et celui-ci s’avère être un petit bonbon acidulé que l’on reprend bien volontiers à certains moments de l’année. C’est drôle, piquant, tout en apportant quelques messages d’espoirs pour toutes les jeunes filles qui ont toujours été à l’écart de la “célébrité” et en proie à du harcèlement scolaire. Bref, Mark Waters offre un véritable teen movie qui cache bien son jeu. 

La forme de l’eau de Guillermo Del Toro

Difficile de ne pas succomber à l’appel d’un bon film lorsque celui-ci passe à la TV. J’ai profité de la diffusion de La forme de l’eau pour le faire découvrir à madame, mais aussi pour prendre un bol de poésie et d’amour. Guillermo Del Toro m’avait charmé à l’époque avec cette histoire et c’est encore une fois le cas lors de ce revisionnage. Tout y est parfait entre la colorimétrie, l’univers, le message universel et cette histoire d’amour qui laisse rêveur. Je vous laisse lire la chronique que j’avais pu faire à l’époque, car celle-ci n’a pas bougé à mon sens.

The Furies de Tony D’Aquino

Je termine le mois avec un film horrifique et ça faisait vraiment longtemps que cela n’était pas arrivé. Manque de temps, manque d’envie, mais tout ça revient en force depuis quelques jours. Préparez-vous à voir débarquer quelques chroniques durant la période estivale ! Sinon, pour la faire courte, The Furies est un survival qui s’inspire de Battle Royal pour une partie de son concept, mais qui réussit à s’en démarquer par un retournement de situation assez plaisant. Qu’on se le dise, le scénario de The Furies tient sur un coin de nappe, mais ce n’est pas pour autant que le tout est mal exécuté. Peu de budget, mais l’envie de bien faire se fait ressentir, notamment lors de certaines mises à mort assez sanglantes. Mine de rien, il y aurait beaucoup à dire sur ce long-métrage et je me réserve le droit de le faire dans les prochains jours.  

FOCUS – PODCAST

  • Adapte-moi si tu peux : La vague
  • Parlons péloches : Le film de SF français
  • Troll In The Sky : Birmingham Dream
  • Heavystériques : Les photographes
  • PiFFFcast : L’autre zombie

FOCUS – MUSIQUE

Capra – In Transmission

IN OTHER CLIMES – THIS IS YOUR TIME

Publicités

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s