Coup de coeur

Le chant du silence de Jérôme Loubry : un excellent drame social

Et si je vous disais que ce début d’année 2023 démarre de la meilleure des façons. Et si je vous disais que le roman noir français a encore de beaux jours devant lui. Et si je vous disais que Le chant du silence de Jérôme Loubry, publié aux Éditions Calmann-Lévy est une véritable réussite et un excellent drame social, vous me croirez sur parole ?
Il va bien falloir parce que le romancier français offre toutes ces promesses à la fois et ça fait un bien fou. 

La 4eme de couverture

IL Y A CE QU’ON VOUS A RACONTÉ, CE QUE VOUS AVEZ COMPRIS,CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS CRU…
ET PUIS IL Y A LA VÉRITÉ.
Lundi dernier, le père de Damien s’est jeté du haut de la baie des veuves, cette falaise d’où les femmes guettaient autrefois le retour des bateaux de pêche.
Damien se met donc en route pour régler les funérailles, tentant en vain d’éprouver de la tristesse. Durant l’été 1995, ce père qu’il aurait voulu aimer est devenu un meurtrier, les contraignant sa mère et lui à déménager à l’autre bout de la France car la ville entière maudissait leur nom. Damien n’est jamais revenu. La seule lumière dans ce pèlerinage douloureux est qu’il va revoir Oriane, son amour d’enfance.
Mais arrivé dans le quartier des pêcheurs désormais à l’abandon, Damien découvre dans la parka de son père une photo qui remet tout en question… Et si la vérité sur l’été 1995 était tout autre?

Le chant du silence : un excellent drame social

Ouvrir Le chant du silence, c’est avoir la promesse de plonger dans une quête de vérité aussi intense qu’énigmatique. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jérôme Loubry a rempli toutes les parts du marché, puisque celui-ci nous immerge dans la peau d’un jeune homme qui revient dans son village natal pour enterrer un père qu’il n’avait pas revu depuis son adolescence et surtout depuis un tragique événement qui a tout changé. Si le “secret” est vite dévoilé par l’auteur lui-même, toute la question est de comprendre comment un homme ait pu aller jusque-là. Dès lors, l’auteur va jouer avec les souvenirs adolescents d’un homme désabusé et en colère pour tenter de nous faire comprendre certaines choses. 

La force de ce roman réside alors dans tous ces non-dits et autres secrets qui vont nourrir notre appétit jusqu’aux toutes dernières pages. Jérôme Loubry se pose, encore une fois, en véritable spécialiste du suspense, en jouant à la fois sur ce mystère qui va s’épaissir au fil des révélations, mais également sur son atmosphère lourde qui contraste parfois avec l’insouciance adolescente. Le chant du silence nous immerge alors dans une ambiance qui se délite au fur et à mesure de son avancée et de ses révélations qui vont ébranler son personnage, mais également son lecteur.


Bien plus qu’un roman noir, Jérôme Loubry nous offre un véritable drame social d’une puissance assez folle. Le roman évoque avec précision la vie dans un petit port de pêche lorsque l’on est adolescent, mais également lorsque nous sommes nous-même pêcheur. Cette vie entre terre et mer n’est pas toujours facile et bons nombres de marins perdent la raison au fil des années. L’auteur évoque la précarité d’un métier qui a vécu de nombreux drames économiques, ainsi qu’une philosophie de vie qu’on ne comprend pas toujours.
C’est dans cette atmosphère que l’auteur évoque des personnages qui s’enferment dans un monde différent, qui tente de changer le cours des choses à leur façon, tout en gardant tout cela pour eux. Tout cela se transforme alors en un terreau de qualité pour les mensonges et les incompréhensions. 

Publicités

Mensonges, figure paternelle et adolescence

Si Jérôme Loubry réussit à nous porter par son ambiance, oubliant presque parfois pourquoi nous sommes ici, celui-ci nous attrape dans ses filets avec cette promesse de connaître la vérité au bout du chemin. Le chant du silence s’offre alors à nous comme un roman de la reconstruction, de la compréhension et surtout comme d’une histoire qui nous permet de retirer le voile d’une nostalgie parfois mensongère. En jouant sur deux temporalités, le romancier tente de nous montrer que les affres de l’adolescence peuvent faire de nombreux dégâts et que notre propension à voir les figures d’autorités d’une autre manière peut totalement biaiser notre point de vue.

Avec cette promesse, le romancier va nous immerger corps et âme dans la peau de son personnage, si bien que l’on partagera absolument tous ses sentiments. La haine d’un père sera notre moteur et celle-ci s’émiettera au fur et à mesure de notre avancée dans cette quête de vérité. On y découvrira un tout autre visage que l’adolescence peine à remarquer, tant nous sommes accaparés par d’autres sentiments, d’autres préoccupations.
Dès lors, notre seule envie sera de comprendre tout ce qui a bien pu se passer et on décortique chaque phrase pour tenter d’y déceler le moindre indice. Il faudra être bien attentif, car les mensonges sont bien ancrés dans ce village et que les fausses pistes seront nombreuses. Tellement nombreuses, qu’il sera difficile de comprendre tous les aspects de cette affaire avant d’arriver à la dernière page. Jérôme Loubry tape fort avec une fin glaçante et évoque, encore une fois, le sacrifice que l’on peut faire par amour. 

En bref, Le chant du silence de Jérôme Loubry est un très bon roman noir

C’est le genre de roman qu’il faudra mettre entre toutes les mains, tant le romancier offre une nouvelle cuvée accessible à tout type de lecteurs. Celui-ci nous plonge dans une quête de vérité sous fond de drame social avec une pointe de suspense. De quoi occuper de nombreuses heures durant vos prochaines nuits. Il ne me reste plus qu’une seule chose à ajouter et c’est ce vœu de croire que les autres sorties de l’année 2023 seront d’aussi bonne qualité. 


N’hésite pas à te procurer le roman de Jérôme Loubry en cliquant sur ce lien

Si cet article t’a plu, épingle-le sur Pinterest !

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s