Coup de coeur

Le vide de Patrick Senécal : du noir par intraveineuse

S’il faut voir un bon côté au confinement, c’est que l’on a le temps de lire et donc de potentiellement sortir des romans qui traînent depuis un moment dans notre PAL. En tout cas, c’est ce qu’il s’est passé de mon côté avec cette lecture.

Aujourd’hui, je vous parle d’un roman qui vous injecte du noir par intraveineuse. Aujourd’hui, je vous parle du roman, Le vide de Patrick, publié aux Éditions Fleuve et disponible aux Éditions Pocket

La 4eme de couverture

Pierre Sauvé

À l’orée de la quarantaine, veuf, père d’une fille de vingt ans. Sergent-détective à la police municipale de Drummondville, il enquête sur un quadruple meurtre qui a toutes les apparences d’un crime passionnel.

Frédéric Ferland

Début de la cinquantaine, divorcé, père de deux adultes qu’il ne voit guère, il cherche depuis des années l’excitation ultime, celle qui donnera un sens à son existence et à la vie en général, qu’il a toujours trouvée terne. Psychologue, il exerce sa profession dans la ville de Saint-Bruno.

Maxime Lavoie

Trente-sept ans, célibataire, idéaliste et milliardaire. Il y a deux ans, il a quitté ses fonctions de président de Lavoie inc. pour devenir le producteur et l’animateur de Vivre au Max, l’émission de téléréalité la plus controversée de l’heure… mais aussi la plus populaire.

Trois hommes différents, trois existences que tout sépare. Or, contre toute attente, leurs chemins se croiseront bientôt et leur vie en sera bouleversée à jamais. Tout comme celle de milliers de gens… tout comme la vôtre !

Le vide : du noir par intraveineuse

Quand on a Le vide de Patrick Senécal entre les mains, on passe par plusieurs émotions et questionnements. Déjà, il y a la peur face à ce roman de plus de 900 pages. Il y aussi l’appréhension d’être face à un roman que tout le monde a encensé. Et puis, on l’ouvre et on découvre un découpage des chapitres assez particulier et un avertissement de la part de l’auteur. Lire dans l’ordre donné ou bien lire dans un ordre classique ? L’auteur nous conseille de commencer par sa vision et donc de passer du chapitre 36 au chapitre 3, sans aucune précision, et par la suite de relire son roman dans l’ordre conventionnel (chose que je ferais dans quelques mois). Finalement, la peur de ne pas s’y retrouver s’évapore assez rapidement, car il suffit de vivre le changement de chapitre comme des flash-back.
La peur des plus de 900 pages disparaît également très rapidement, dès le premier chapitre en fait. Patrick Senécal nous prend dans ses filets et ne nous relâche pas avant son dernier mot. On ne s’en rend pas forcément compte, mais on tourne les pages avec envie, comme hypnotisé par ce qui se joue sous nos yeux. Le Vide se lit comme un véritable thriller et se transforme rapidement en un page-turner incontournable. L’auteur joue avec nos nerfs pendant cette histoire et enchaîne les scènes chocs avec une maîtrise des effets et du tempo. On veut en savoir plus, on passe son temps à se questionner et on prend la folie de ce récit en pleine face. Le sujet s’avère difficile, mais Patrick Senécal enfonce le clou avec quelques scènes chocs, difficiles et qui vous donneront la nausée…

le-vide-patrick-senecal

C’est simple, Le vide de Patrick Senécal est une énorme claque dans la tronche avec le revers qui va bien juste après. Ce roman, c’est une plongée dans le vide, tête la première, pour s’écraser sur un immense tas de merde. C’est un saut sans protection dans ce que l’humain a de plus bête, à de plus animal, à de plus individualiste. On découvre les coulisses des grandes entreprises qui exploitent la misère pour gagner quelques millions de plus, on plonge dans le monde de la télévision, du divertissement bête et avilissant. Le roman de Patrick Senécal est daté, mais on pourrait y voir une oeuvre visionnaire, presque dystopique sur ce que pourrait devenir ou sur ce qu’est devenue la télé réalité. Quand on suit les aventures de nos personnages et que l’on s’attarde sur le programme de Vivre au max avec eux, on se questionne. On se demande ce que l’on ferait à leur place. Est-ce que l’on deviendrait un être insensible qui ne recherche que l’adrénaline pour exister ? Est-ce que l’on deviendrait des moutons adeptes du voyeurisme ? Ou au contraire, est-ce que l’on éviterait de regarder ? Le Vide, c’est le divertissement par le vide et je crois que l’on a déjà eu des programmes de ce genre sur notre télévision…
La lecture de cette histoire n’est pas simple. Patrick Senécal te diffuse une oeuvre noire par intraveineuse où un cynisme âpre te coule tranquillement dans les veines. C’est aussi une oeuvre dramatique actuelle et sociale qui ne vous laissera pas indifférent. L’auteur joue avec nos sentiments, avec notre jugement et ce qui est difficile à admettre au final, c’est que l’on partage les mêmes convictions que certains personnages… Le Vide, c’est un roman qui t’aspire vers la noirceur humaine, vers de mauvaises pensées, vers une existence qui semble ne plus avoir de goût. L’auteur nous parle d’une détresse qui ronge notre société, une détresse qui sera difficile à suivre, mais qui sera salvatrice au final. “Pourquoi tombons-nous ? Pour apprendre à mieux nous relever.” Dans cet océan de noir, que ce soit pour les personnages ou pour nous, il existe quelques petits îlots de lumière histoire de faire sa révérence et se retirer.


Voilà, je pense que vous aurez compris que c’est un énorme coup de coeur pour moi. Ce roman de Patrick Senécal entre directement dans mes incontournables et me donne envie de continuer avec cet auteur. J’ai déjà un titre en tête et c’est le premier roman que j’irais acheter à la sortie du confinement. Du coup, vous aurez aussi compris que je vous conseille très très fortement de découvrir ce roman noir qui vous donnera une bonne claque. 

8 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s