Coup de coeur

Carolina reaper de Morgane Montoriol : oeuvre complexe, destructrice et explosive

La romancière Morgane Montoriol revient après deux ans d’absence avec son nouveau roman, Carolina reaper, publié aux Éditions Albin Michel depuis le 02 mars 2022. Si elle avait marqué la littérature noire de son empreinte et de sa plume percutante avec Taches rousses, celle-ci devra aller encore plus loin pour asseoir son nouveau statut.
Alors, est-ce que le pari est réussi ? On peut dire que oui, au vu de cette œuvre complexe, destructrice et toujours aussi explosive. 

La 4eme de couverture

La violence des hommes est-elle une malédiction ou un héritage ?
Savannah, l’incandescente ville de Géorgie. Un maire richissime porté aux nues par ses habitants, mais redoutable et despotique en privé. Une compagne soumise, qui ne trouve pas sa place dans cette vie publique fastueuse. Un fils hypersensible, trop fragile pour marcher dans les pas de son père. Une belle-fille cynique, surdouée, dont l’intelligence pourrait signer sa perte.
Dans cette famille, le secret agit tel un venin, semant la mort et le chaos.

Carolina reaper : oeuvre complexe, destructrice et explosive

Carolina reaper s’ouvre sur un prologue d’exception. Il suffit de quelques lignes à la romancière pour nous offrir un condensé de ce que sera son roman. Les personnages semblent complexes et torturés, le propos de l’autrice est profond et l’ambiance se pose aisément. Il suffit de quelques mots pour avoir cette impression d’être projeté dans cette histoire et ce n’est pas la révélation finale de ce prologue qui nous fera stopper notre lecture. Morgane Montoriol joue directement avec notre curiosité morbide, puisque celle-ci commence par le final de son oeuvre. On sait que le drame est là, qu’il est violent et qu’elle va nous emmener dans le passé pour comprendre comment un tel acte a pu être proféré. C’est fichu, la romancière nous a pris dans ses filets. Il faudra aller jusqu’au bout pour assouvir notre besoin de savoir, notre besoin d’être spectateur de la déchéance de ces personnages…

Publicités

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Morgane Montoriol revient en grande forme avec un nouveau roman que l’on pourrait aisément juger de plus équilibré, que ce soit en termes de narration ou d’écriture. On sent que l’autrice s’est quelque peu assagi dans sa façon d’amener son histoire et d’exploiter sa verve. Carolina reaper reste mordant, mais sans pour autant donner cette impression de gratuité dans la provocation. La romancière joue toujours sur sa plume aiguisée, sur son cynisme qui marque, sur ses personnages qui nous semblent réels, sur cette critique d’une partie de la société, d’une Amérique troublée et sur ces scènes chocs qui marquent la rétine, l’imaginaire avec une puissance phénoménale

Carolina reaper jouit d’une construction à plusieurs voix, permettant ainsi au récit d’avancée à un rythme intense. L’histoire avance contre notre grès, à coup de points de vue différents et de plusieurs intrigues qui finissent par s’imbriquer dans un final époustouflant. Morgane Montoriol nous offre un véritable roman noir, qui nous happe, qui nous frappe au visage et qui nous recrache avec violence. On entre aisément dans ce drame d’une famille recomposée, dans les magouilles politiques et véreuses. Tout dans ce roman est finement construit, si bien qu’il sera compliqué de déceler toutes les nuances chez les personnages. Le monde qui nous entoure est sombre, mais on sent que la romancière en garde sous le coude, que la noirceur va s’accentuer page après page et qu’elle va nous bousculer bien comme il faut.

Montoriol joue avec certains codes du roman noir pour nous offrir une oeuvre hybride, entre le soap-opera, le drame intimiste et la noirceur de la vengeance féministe. L’univers dépeint par l’autrice semble palpable, si bien que l’on suit cette histoire avec délectation. On entre dans le quotidien de cette famille recomposée, cabossée, violente et brutale. La romancière nous offre des personnages intrigants, repoussants et complexes. Celle-ci joue avec son histoire pour nous offrir de nombreuses thématiques qui vont jalonner ce récit. Entre la vengeance, la corruption et la folie, Carolina reaper marque le lecteur par la finesse d’écriture de son autrice, mais également par son analyse parfaite du comportement humain. Ce roman surprend par sa narration, par la portée profonde de ses nombreuses thématiques et il ne fait nul doute que Morgane Montoriol va conquérir de nombreux lecteurs avec cette sortie. 


Si taches rouges ne m’avait que moyennement convaincu, je dois bien admettre que Carolina reaper entre facilement dans la catégorie des romans qui feront mon année 2022. Avec ce récit plus équilibré, Morgane Montoriol nous offre un roman bien plus percutant, bien plus profond et bien plus inoubliable. La noirceur de cette oeuvre a coulé dans mes veines, si bien que je continue à penser à cette histoire, à ces personnages et aux différentes tournures qu’à pu prendre la narration.
Il ne vous reste qu’une chose à faire. Vous rendre au plus vite chez votre libraire pour vous le procurer. 


Cliquez ici pour vous procurer Carolina reaper

Pour vous offrir une box La Kube, c’est par ici.


Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s