Littérature

RePlay d’Elena Sender: un thriller à la tension constante

Publié le 26 janvier dernier aux Éditions Albin Michel, RePlay d’Elena Sender nous plonge avec exactitude dans notre société moderne et dans certaines de nos craintes. En jouant sur les nouvelles technologies, celle-ci nous immerge dans un thriller à la tension constante et aux réflexions intéressantes, malgré quelques défauts.

Enfilez votre casque de réalité virtuelle, je vous embarque dans notre futur proche, très proche. 

La 4eme de couverture

Tristan est un concepteur de jeux vidéo. Il vient de créer RePlay, un programme révolutionnaire qui permet de revivre son passé et defaire d’autres choix. Il l’envoie à quelques milliers de fan pour le tester, et surtout l’adresse à Lois, sa muse, qui refuse pourtant d’avoir des contacts avec lui. Malgré tout, celle-ci se laisse séduire par les possibilités qu’offre le jeu, jusqu’au moment où elle réalise qu’elle est complètement sous son emprise : l’intelligence artificielle prend le contrôle de la vie des joueurs. Face à ces dérives violentes, à la manipulation dont joue Tristan et afin de sauver son intégrité, Lois n’a pas d’autre alternative que de le confronter afin de lui faire détruire le dangereux programme, au risque d’y laisser beaucoup d’elle-même…

RePlay : un thriller à la tension constante

On ne va pas y aller par quatre chemins, RePlay est le genre de roman qui m’attire autant qu’il me repousse. Vous le savez sûrement depuis le temps que j’écris des avis littéraires, le roman historique et moi ça fait deux, mais c’est aussi souvent le cas lorsque le romancier ou la romancière évoque les sciences. J’ai toujours cette impression de perdre en efficacité, en intérêt et j’ai toujours cette petite crainte de ne pas y comprendre grand-chose. Si vous êtes dans le même cas de figure, vous pouvez vous laisser tenter par ce roman d’Elena Sender. En effet, la romancière et journaliste scientifique ne va pas nous perdre en descriptions incompréhensibles pour le commun des mortels, mais bien se servir des informations qu’elle a sur la réalité virtuelle et son évolution pour rendre le tout ludique. 

Publicités

Il faut dire que l’autrice dispose d’une plume attrayante et qui nous immerge automatiquement dans son récit. On peut facilement dire qu’Elena Sender se démarque par son utilisation de la langue française, permettant alors d’avoir l’impression de lire un roman qui souhaite franchir les codes du thriller. La romancière nous attrape dans ses filets et nous permet de suivre les aventures de son héroïne Loïs avec une facilité déconcertante, bien que les premiers chapitres pouvaient nous faire douter sur le reste du récit. Pourtant, l’ambiance s’assombrit très vite et c’est dans une relation des plus toxiques que nous emmène la romancière et journaliste. Un véritable piège se referme sur nous et son personnage, ce qui va nous pousser à aller jusqu’au bout. 

RePlay s’avère être une très bonne surprise, malgré quelques faiblesses en termes de construction de personnages et de multiplications des thématiques. En effet, Elena Sender semble vouloir évoquer énormément de principes, quitte parfois à nous perdre dans la vision globale de son œuvre. Et ce n’est pas non plus les réactions opposées de Loïs suite à son traumatisme qui vont nous aider à trouver le tout cohérent, mais la force ludique de l’intrigue finira par nous faire oublier ces quelques points.
Cependant, RePlay pourra être vu comme un thriller d’anticipation, alors que nous sommes déjà en plein dedans. Elena Sender nous met en garde dans ce thriller toujours plus sombre de l’utilisation et de l’évolution que prend la réalité virtuelle. En jouant sur notre fibre nostalgique, la romancière invente la machine à remonter le temps du 21e siècle et nous questionne sur le réel intérêt de cette révolution. Très vite, celle-ci évoque les limites d’une telle découverte et la perte d’humanité qui s’ensuit au profit d’un capitalisme toujours plus hideux et égoïste. 

Si je n’évoque pas plus d’arguments pour donner envie de découvrir RePlay, c’est tout simplement pour vous laisser le loisir de mettre le doigt sur toutes les idées qui fourmillent dans ce roman d’Elena Sender. En jouant la carte du thriller scientifique, celle-ci garde une tension constante dans son récit, tout en nous questionnant sur la perte d’humanité grandissante de notre humanité. Toujours plus sombre au fil des chapitres, RePlay nous apporte toutes les réflexions utiles à avoir sur un tel sujet et met le doigt sur notre méconnaissance des dérives qui peuvent et qui pourront exister. Elena Sender nous offre alors un thriller non sans défaut, mais qui fonctionne à la perfection jusqu’à sa dernière ligne.


Vous l’aurez compris, RePlay est sans aucun doute le thriller que je n’attendais pas, mais qui va me laisser un très bon souvenir en tête. Elena Sender mélange les genres pour nous pousser à la réflexion et nous immerger dans une réalité qui est maintenant la nôtre depuis quelque temps. Qu’on se le dise, ce roman glace le sang à bien des niveaux et je vous invite à découvrir ce thriller détonnant. 


Pour vous procurer RePlay d’Elena Sender, vous pouvez cliquer sur ce lien.


Pour vous offrir une box La Kube, c’est par ici.

Publicités

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s