Littérature

Résurrection de Giacometti Ravenne : Plongeon dans l’Allemagne Nazie

Choisir un roman pour partir en voyage, c’est tout un art. Entre l’envie d’en prendre un court pour nous accompagner durant le trajet ou d’en prendre un plus consistant pour faire durer le plaisir, le choix est cornélien. 

Pour partir à Paris, ville chargée d’Histoire, je me suis alors lancé dans la lecture et la découverte de l’œuvre du duo Giacometti Ravenne avec leur dernier roman en date, publié en avril 2021 aux Éditions JC Lattès, qui se nomme Résurrection

La 4eme de couverture

1291, Terre sainte. Un groupe de templiers, chargé d’une mission secrète, est massacré au milieu du désert. Un seul chevalier en réchappe, miraculeusement.

1943. Des ténébreux châteaux allemands aux couloirs troubles du Vatican, Tristan Marcas s’engage malgré lui dans une nouvelle quête.

À la recherche d’un mystère qui le conduira jusqu’aux portes de l’enfer.

Résurrection : Plongeon dans l’Allemagne Nazie

Résurrection de Giacometti Ravenne marque le quatrième tome de la saga du soleil noir (Le triomphe des ténèbres, La nuit du mal, La relique du chaos) et si comme moi vous n’êtes pas à jour sur ces sorties, voire complètement novice en la matière, il n’y a aucune inquiétude à avoir. Le duo pense à nous et même aux lecteurs étourdis en nous proposant un cours résumé des opus précédents. Ainsi, les grandes lignes seront comprises et nous pourrons alors plonger dans cette quête d’artefact dans l’Allemagne Nazie. Bien évidemment, quelques clins d’œil aux précédentes sorties seront faites, permettant ainsi de mieux saisir le contexte de ce récit. Malgré cela, il se peut que l’on passe à côté de certaines relations entre les personnages, si bien qu’il est possible d’avoir du mal à s’attacher à eux et de saisir le lien qu’il peut exister entre certains protagonistes. Le problème reste minime et il est indéniable que le reste du roman vous embarque dans une course contre la montre haletante.

Il est certain que Résurrection est un pur polar ésotérique qui va jouer à la fois sur la carte de la réalité et des faits historiques en utilisant des personnages bien connus de tous (Le pape Pie XII, Himmler, Hitler, etc.), tout en apportant une dose de fiction, permettant ainsi d’inclure un certain rythme au récit. Autant être honnête avec vous, je ne suis pas un habitué du genre, ou même un grand fan. Du coup, la crainte d’avoir des personnages manichéens, au vu du contexte historique était bien présente, mais celle-ci s’est très vite envolée. Le duo Giacometti Ravenne nous offre une galerie de personnages que l’on pourrait considérer comme humains, fait de nuances, de malices et d’une part non négligeable de mauvaises intentions et qui feront tout pour survivre à cette guerre. On entre dans un jeu de dupes, de corruption, mais aussi de haine contrôlée envers l’ennemi. Aussi sombre que drôle, grâce au franc parlé de son héros qui n’hésite pas à lancer des pics aux ennemis. 

On sent ici que les auteurs se sont beaucoup documentés sur cette période trouble de l’Histoire, puisque l’on a littéralement l’impression d’y être. De l’Italie, en passant par le Vatican, pour finir en Allemagne, Résurrection nous entraîne dans le sillage de ses protagonistes et de ses antagonistes. L’atmosphère est en adéquation avec son époque et ses troubles, puisque celle-ci est assez lourde et nous donne l’impression de marcher sur des charbons ardents et que le moindre événement peut avoir des conséquences graves sur la suite de l’histoire. 

Si ce polar ésotérique compte de nombreuses qualités à son actif, aussi bien en termes de rythme qu’en termes d’actions, rappelant alors l’âge d’or du film d’espionnage et d’aventure ; si tout cela est entraînant, je dois bien admettre que ce n’est pas du tout ma tasse de thé ou  du moins cela ne fonctionne sur moi qu’au cinéma. Résurrection de Giacometti Ravenne m’a emporté par ses événements, mais non par la curiosité et l’envie d’en savoir plus qu’il a fait naître en moi, si bien que je suis passé complètement à côté de ce roman. Cependant, je suis certain que ce quatrième tome de la saga du Soleil noir ravira les fans de la première heure, ainsi que celles et ceux recherchant l’aventure.


Résurrection de Giacometti Ravenne se place comme un bel hommage aux romans et au cinéma d’aventure, mais aussi comme un polar ésotérique de qualité mêlant habilement fiction et réalité. Si celui-ci ne pas transporté outre mesure, il se pourrait qu’il le fasse sur vous, à condition d’aimer ce genre. Les qualités sont là et il est indéniable que le duo se pose, une nouvelle fois, en maître.

Pour vous procurer Résurrection de Giacometti Ravenne, vous pouvez cliquer sur ce lien.


Pour vous offrir une box La cube, c’est par ici.


Publicités

3 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s