Coup de coeur

Le colis de Sebastian Fitzek: Oserez-vous l’ouvrir ?

A chaque nouvelle parution en français de l’auteur allemand Sebastian Fitzek, c’est simple, j’ai les yeux qui pétillent. L’envie de lire s’intensifie. J’en ai déjà l’eau à la bouche. Incontournable pour moi dans la sphère restreinte des auteurs de Thrillers qui mettent quasi systématiquement des claques à chaque bouquin, l’allemand nous plonge (très) souvent dans des ambiances dont lui seul a le secret, et le talent.

Le colis ne fait pas exception à la règle. Véritable page-turner, il envoie la sauce dès les premières pages du roman, pour un suspense insoutenable bien dosé tout au long du livre. Bouclé en deux petits jours, il m’a été difficile de le lâcher, et il m’est encore plus compliqué de poser avec justesse les mots adéquats.

Addictif, paranoïaque, surprenant, tant de qualificatif qui me viennent en tête, pour soulever au combien Fitzek m’a une nouvelle fois conquis.

Je vous présente aujourd’hui Le Colis, dernière parution de l’auteur allemand aux Editions Archipel, généreusement envoyé par Mylène en Service Presse.

Si Emma, le personnage principal, s’était douté de ce qu’elle allait vivre tout au fil de ce roman, je crois bien qu’elle aurait fermé sa gueule au début. Sans déconner… En terme de psycho-thriller, j’ai été servi… Il est toujours difficile, dans cet exercice, de faire passer un personnage comme fou et y apporter du concret, des preuves tangibles allant en ce sens, et dans l’autre, nous maintenant en apnée et même paranoïaque, à soupçonner à tout va, à croire, ou non, le personnage principal. Fitzek a les ingrédients, mais aussi le talent pour nous faire vivre une histoire captivante, que dis-je, phénoménale sans que l’on en perde une miette en cours de lecture. Jamais il ne nous épargne, jamais on ne décroche.

Nous suivons Emma, une jeune psychiatre qui s’est fait une place dans le milieu. Elle est au fait des troubles psychiatriques et donc la mieux armée pour les combattre. Et pourtant… Plus facile à dire qu’à faire, hein ? Plongé dans un siphon de paranoïa, Emma ne peut sortir la tête de l’eau, dès lors qu’elle reçoit ce colis, d’un voisin qui n’existe même pas.

D’ailleurs, ce colis… Est d’une importance cruciale, mais pas pour les raisons que l’on s’en fait. Ne vous fiez pas aux apparences. Fitzek a l’art et la manière de manier l’illusion, et de faire de nous les pions de son livre. Désolé Emma, tu étais également un pion dans son esprit. Mais pas que dans le sien. Car oui, le Coiffeur rôde.

Captivant… C’est le mot qui me vient le plus en tête. L’ennui est inexistant. Nous sommes accro, ni plus ni moins, telle une drogue que l’on est obligé de consommer. Que l’on se sent obligé de prendre.

Le psycho-thriller est une branche du thriller qui m’attire énormément. J’adule la psychologie, l’effondrement des barrières psychologiques d’un personnage, la perte de raison, la remise en question de toute son existence, les doutes, les peines, les chagrins, la colère… Tous ces facteurs me parlent énormément. Ce sont, je trouve, les thrillers les plus intéressants, qui vont au-delà de ce que nous connaissons, et qui mettent à l’épreuve le genre humain.

Dès l’arrivée du colis, au nom d’un voisin qu’elle ne connaît pas, toute la vie de cette femme bascule. Ses certitudes volent en éclats et nous allons de rebondissements en rebondissements, de révélations en révélations jusqu’au final… Explosif. Et la conclusion… Démentielle. Je dois dire avoir émis des soupçons sur l’identité de la personne responsable et j’avais vu juste. Mais bordel, on s’en fiche, non ? Rien à foutre de connaître son identité. S’en a été que plus intense, que plus incroyable de découvrir ses raisons, ses motivations.

De plus, pour ce final, nous retrouvons un des personnages phares créés par Sebastian Fitzek dans ces précédents livres, et j’en étais très heureux. Les souvenirs sont remontés, ainsi que de bonnes ondes.

Pour conclure

Je ne peux que chaudement vous recommander la lecture de ce nouveau grand, très grand thriller de Sebastian Fitzek. Un gros coup de cœur. Intense, éprouvant, addictif, cuisant, il saura vous faire vivre de multiples émotions et vous faire passer un excellent moment de lecture !

11 réponses »

  1. Hello ! Très bonne première chronique 🙂 Contente de te voir arriver sur le blog aux côtés de Thomas. Pour moi, « Le colis » ça ne l’a pas fait du tout. Trop d’invraisemblances ont gâché ma lecture et je n’ai pas réussi à accrocher. Mais je comprends tout à fait qu’on puisse dévorer ce bouquin il se lit très très bien et reste très addictif. A bientôt !

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Angie !
      Je l’avais déjà faite sur mon blog mais j’ai raccourci et amélioré ici la chronique.
      Merci de ton accueil 🙂
      Je sais que pour toi ça l’a pas fait. En plus j’en parlais hier à Thomas, j’me suis dit « elle va me descendre » ahah. J’avais vu ton commentaire sur le post d’Anaïs !
      En tout cas moi je suis assez accroché à Fitzek, j’adore sa plume et son travail derrière ^^
      Belle journée à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

    • Alors, comme au-dessus, je te suggère de commencer par Thérapie ! Après… Passager 23, Le voleur de regard ou encore Mémoire Cachée sont des choix tout autant raisonnable, selon moi 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Il m’a tout de suite interpelé en librairie, c’est tout à fait le genre de livres que j’adore. S’interroger sur la fiabilité du personnage principal, ça me fait penser à Juste une ombre de Karine Giebel ou La Femme à la fenêtre d’A.J. Finn que j’ai adoré tous les deux.

    Aimé par 1 personne

    • Pareil pour moi. Même si, dans le genre du thriller, pas mal de choses attirent mon regard, j’aime me retrouver dans une histoire psychologique et bien tordue à quelques occasions !
      J’ai lu et adoré juste une ombre. Et pour le second livre, j’avais moyennement apprécié Am Stram Gram et je n’ai pas lu la suite des aventures du coup ^^
      Ravi de ton passage ici 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s