Littérature

Les sorties Polar/Thriller format poche de mai 2022

Le mois de mai sera clairement sous le signe du format poche pour les sorties polar et thriller !

Préparez votre valise, les maisons d’édition ont décodé de nous faire voyager avant la période estivale.

Les sorties Polar/Thriller format poche de mai 2022

Si ça saigne – Stephen King (Le livre de poche) (04/05) 

Les journalistes le savent : si ça saigne, l’info se vend. Et l’explosion d’une bombe au collège Albert Macready est du pain bénit dans le monde des news en continu. Holly Gibney, de l’agence de détectives Finders Keepers, travaille sur sa dernière enquête lorsqu’elle apprend l’effroyable nouvelle en allumant la télévision. Elle ne sait pas pourquoi, mais le journaliste qui couvre les événements attire son attention…

On te retrouvera – Samantha Downing (Éditions Hauteville) (04/05)

Séparés par une tragédie, Eddie, Beth et Portia ne se sont pas vus depuis des années. Pour toucher l’héritage de leur grand-père, ils doivent refaire ensemble le road trip qu’ils avaient fait avec lui vingt ans plus tôt. Un voyage qui avait mal commencé, puisque le grand-père, brouillé avec sa famille, avait enlevé ses petits-enfants, et qui s’était mal terminé, puisque l’un d’eux n’est jamais rentré…
Ce périple ne s’annonce pas de tout repos ; à bord de la voiture, tous les passagers ont quelque chose à cacher. Ils essaient de faire abstraction de la disparition jamais élucidée et de la voiture qui les suit. Au moins l’un d’entre eux est un tueur, et il y a un cadavre dans le coffre

Le tombeau – Hjorth et Rosenfeldt (Actes sud – Collection Babel noir) (04/05)

Au cours d’un trek dans les montagnes du Jämtland, région suédoise à la frontière norvégienne, Maria et Karin font la terrible découverte d’un charnier : au bord d’une rivière, six squelettes, dont ceux de deux enfants, à peine recouverts de terre, ont été alignés avec soin.

Si la brigade criminelle, accompagnée du profileur Sebastian Bergman, va rapidement identifier deux des victimes, évanouies dans la nature dix ans auparavant, les autres corps – une famille ? – posent une énigme.
Alors que la police semble s’empêtrer dans une affaire complexe aux ramifications multiples, un journaliste d’investigation se penche sur les nombreuses disparitions de réfugiés afghans et, supposant un lien avec le dossier, mène l’enquête parallèlement. Ce qui ne va pas simplifier le travail de l’équipe, d’autant que Sebastian Bergman est en proie à bien d’autres tourments…

Publicités

1991 – Franck Thilliez (Pocket) (05/05)

Décembre 1991. Sur une photo : une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac en papier marron. Au dos : une adresse écrite à la machine.

Quand le jeune inspecteur Franck Sharko, frais émoulu de l’école et novice au prestigieux 36, quai des Orfèvres, débarque sur les lieux, il découvre une scène de crime aussi insoutenable qu’incompréhensible.
Face à un mystère qui ne fera que s’épaissir au fil de l’enquête, Sharko sait que ses premières années d’expérience ne lui serviront à rien. Ici et maintenant, il doit tout réapprendre.

Mauvais garçon – Laurent Bettoni (La mécanique générale) (05/05)

Thomas est jeune et pauvre. Il croupit dans une cité de banlieue livrée à la pègre où il deale du shit pour le caïd local, afin de nourrir sa famille.
Thomas est brillant et travailleur. Fraîchement diplômé d’études politiques, il cherche un travail honnête à la hauteur de ses compétences, mais les portes lui restent closes.

La zone le rejette, car il n’en fait plus partie. La bonne société le rejette car il n’en a jamais fait partie. Alors, où est sa place ?
Grâce à son ancien professeur d’université qui le prend sous son aile, il va peut-être finir par la trouver. Mais à quel prix ? Est-il prêt à renier tous ses idéaux et à commettre les pires horreurs pour échapper à la misère qui lui colle après comme une seconde peau ?
Mauvais garçon raconte l’histoire d’un endoctrinement, d’une radicalisation, d’une manipulation mentale. Il raconte aussi l’histoire d’une romance urbaine dans laquelle règne la confusion des sentiments, entre un maître et son disciple, entre deux jeunes femmes et un jeune homme. Il raconte surtout l’histoire d’une société qui, en fabriquant de l’injustice, enfante des monstres.

Le mystère du masque sacré – Jean-Christophe Portes (Éditions Le Masque) (11/05)

Denis Florin est encore dans de beaux draps : non seulement on a empoisonné son vieil ami Marcel Chignard, entièrement paralysé depuis, mais voilà qu’en prime, il est accusé de ce forfait. Et si cette curieuse histoire était liée au mystérieux masque africain que Chignard venait  justement de mettre en vente ?
Lorsqu’une seconde victime est retrouvée et que deux familles congolaises rivales, revendiquant chacune la propriété du masque, font leur apparition, Denis comprend que l’heure  de réactiver le groupe du Manoir a sonné. Et le commando ultrasecret n’est pas au bout de ses  peines : en plus de devoir trouver l’antidote, il lui faut découvrir ce que cache réellement cette  lutte pour le masque. Direction le Congo, pour une mission de tous les dangers !

Publicités

Jeu de peaux – Anouk Shutterberg (Pocket) (12/05)

Jeune peintre prodige, jet-setteur qui affole autant les tabloïds que les galeries les plus prestigieuses, Juliano Rizzoni part au Japon s’initier à la technique ancestrale et violente du tatouage Irezumi. À son retour, il signe dix œuvres d’art tatouées sur le dos de ses amant(e)s.
L’histoire prend une tournure inquiétante lorsque, quelques années après leur réalisation, les peaux tatouées, parfaitement tannées et découpées, sont déposées anonymement chez Sotheby’s Paris pour une vente aux enchères hors normes. Leurs propriétaires, vivants ou morts, restent introuvables. Le commandant Stéphane Jourdain et la capitaine Lucie Bunevial sont alors chargés de résoudre cette énigme de sang et d’encre, qui les lancera dans un jeu de piste à l’échelle de la planète.

Requiem des ombres – David Ruiz Martin (Éditions Taurnada) (12/05)

Hanté depuis l’enfance par la disparition de son frère, Donovan Lorrence, auteur à succès, revient sur les lieux du drame pour trouver des réponses et apaiser son âme. Aidé par une femme aux dons étranges, il tentera de ressusciter ses souvenirs. Mais déterrer le passé présente bien des dangers, car certaines blessures devraient parfois rester closes…… au risque de vous entraîner dans l’abîme, là où le remords et la honte règnent en maîtres. Où le destin semble se jouer de vous. Et cette question, qui bousculera sa quête de vérité : peut-on aller à l’encontre de ce qui est déjà écrit ?

Les cinq règles du mensonge – Ruth Ware (Pocket) (12/05)

Isa reçoit un texto en pleine nuit d’un numéro inconnu. Un message qui tient en trois mots : « Besoin de vous. » Elle en devine l’expéditrice et en comprend immédiatement la signification. Kate Atagon appelle ses amies à l’aide. Kate, Fatima, Thea et Isa, les inséparables du pensionnat de Salten House. Alors, comme les autres, Isa lâche tout pour rejoindre son amie, tout en s’interrogeant sur les raisons de cet appel au secours. Pour elle, une seule explication : le jeu du mensonge qui les lie à tout jamais. Mais attention, quand quelqu’un meurt, ce n’est plus un jeu…

Publicités

Les noyés du clain – Thibaut Solano (Pocket) (12/05)

Que se passe-t-il, la nuit, sur les bords du Clain ? Des jeunes gens retrouvés noyés, des rumeurs sur le campus : on parle de « pousseur », de voleur d’organes… Rien de plus que des légendes urbaines, selon la police de Poitiers. Il n’y a que Simon, en somme, pour faire le lien entre tous ces « accidents ». Cet étudiant en cinéma, qui arrondit ses fins de mois comme pigiste au journal local, sait qu’avec ces noyés, il tient peut-être l’enquête de sa vie. Alors ? Vérité dérangeante ou délire obsessionnel ? Une plongée en eaux troubles qui ne le laissera pas indemne.

Rendors-toi, tout va bien – Agnès Laurent (Pocket) (12/05)

Une seule journée suffit pour faire basculer une vie. Un vendredi soir, à la fin du mois de juin, une femme paniquée perd le contrôle de sa voiture. Elle veut freiner. Trop tard. Où allait-elle ? Que fuyait-elle ? Et pourquoi ?
Le même jour, au matin, son mari est interpellé par les gendarmes. Leurs questions, il ne les comprend pas. Leurs sous-entendus, il ne les accepte pas. Il doit pourtant retracer le tableau de sa vie, le portrait de sa femme. Qu’avait-il vu ? Et qu’avait-il choisi de ne pas voir sous le comportement si paisible, si anodin de celle qui partageait ses jours et ses nuits ? Qui lui murmurait, toujours rassurante : rendors-toi, tout va bien…

Le carnaval des ombres – R.J. Ellory (Le livre de poche) (25/05)

1958. Un cirque ambulant, avec son lot d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, dans le Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages. Arrivé sur les lieux, l’agent spécial du FBI Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.


Alors, il y a des titres qui vous font envie ? Dites moi tout dans les commentaires !


Comme d’habitude, vous pouvez précommander et acheter ces livres en cliquant sur ce lien


Publicités

3 réponses »

Répondre à Vingt et une pages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s