Littérature

Les sorties Polar/Thriller de novembre 2021

Après un mois de septembre et d’octobre dantesque en terme de sortie littéraire, il est grand temps pour le secteur du livre de se mettre en pause quelques semaines, histoire de passer les fêtes de fin d’année sereinement.
C’est ainsi que l’on se retrouve avec une sélection assez courte et qui n’est pas pour me déplaire, tant je me suis quelque peu perdu dans toutes ses sorties polar et thriller

En novembre, votre banquier va m’aimer. J’en suis sûr.

Les sorties POLAR / THRILLER de novembre 2021

Après de Stephen King (Éditions Albin Michel) (03/11)

Grandir, c’est parfois affronter les démons qui vous hantent.
Jamie n’est pas un enfant comme les autres : il a le pouvoir de parler avec les morts. Mais si ce don extraordinaire n’a pas de prix, il peut lui coûter cher. C’est ce que Jamie va découvrir lorsqu’une inspectrice de la police de New York lui demande son aide pour traquer un tueur qui menace de frapper… depuis sa tombe.
Obsédant et émouvant, le nouveau roman de Stephen King nous parle d’innocence perdue et des combats qu’il faut mener pour résister au mal.

Je serai ton ombre de Lisa Jewell (Éditions Hauteville) (03/11)

Il n’y a pas de fumée sans feu..
Cate vit à Londres avec son mari et leurs deux enfants. Ces derniers temps, Roan rentre de plus en plus tard, et ses petites attentions se raréfient. Il y a des signes qui ne trompent pas : persuadée que son mari a une liaison, Cate se met à l’épier de façon maladive. Mais cette mère de famille va bientôt avoir d’autres sources d’inquiétude : sa fille, Georgia, affirme avoir été suivie à son retour de l’école. Et l’une de ses camarades prétend avoir été agressée à deux pas de là, avant de retirer sa plainte.
Cate a sa petite idée sur le coupable : son voisin d’en face, Owen Pick, un vieux garçon qui la met mal à l’aise. Le soir de la Saint-Valentin, une jeune femme disparaît dans le quartier – et la dernière personne à l’avoir vue vivante, c’est lui.

Glen Affric de Karine Giebel (Éditions Plon) (04/11)

–; Des fois, tu sais… Des fois j’ai envie de mourir, murmure soudain Léonard.
–; À cause de ce qui arrive à Mona ?
–; Oui, à cause de ça. Et aussi parce que je suis un débile et que tout le monde se moque de moi…
–; Tu n’es pas débile et de toute façon tu ne peux pas mourir.
–; Et pourquoi ?
–; Parce que tu n’as pas vu Glen A ric. On ne peut pas mourir sans avoir vu Glen A ric…
Je suis un idiot, un imbécile, un crétin. Je n’ai pas de cervelle.

Léonard se répète ce refrain chaque jour et chaque nuit, une suite de mots cruels qu’il entend dans la cour, dans la rue. Son quotidien.
Léo le triso. Léonard le bâtard.
Léonard n’est pas comme les autres et il a compris que le monde n’aime pas ceux qui sont différents.
Alors il rêve parfois de disparaître.
Être ailleurs. Loin d’ici.
À Glen Affric.
Mais les rêves de certains sont voués à fi nir en cauchemars…

Publicités

Voyage au bout de l’enfer de Florent Marotta (Cosmopolis éditions) (04/11)

LE NOUVEAU MAÎTRE DU THRILLER FRANÇAIS
Lucie, capitaine de police, est jetée dans le grand bain dès sa prise de commandement à la PJ de Lyon. Sa première enquête va la renvoyer face à ses propres démons et il faudra toute l’implication de son équipe pour déjouer la machination implacable qui s’est mise en place.
C’est le début de son voyage terrifiant, une piste d’ésotérisme et de sang, jusqu’au bout de l’Enfer.

La double vie de Laura_73 de Laurent Bettoni (Cosmopolis édition) (10/11)

Une belle rencontre virtuelle,
Un corps sans tête, retrouvé dans un fleuve un matin d’été,
Qui est vraiment la douce et timide laura_73 ?Un homme solitaire et désabusé tente de reprendre goût à la vie en s’inscrivant sur un site de rencontres. Il lie connaissance avec une jeune femme sensible auréolée de mystère qui semble porter en elle une grande fragilité. Contre toute attente, ils tombent aussitôt éperdument amoureux l’un de l’autre.
Mais peut-on se fier aux apparences ? Peut-on jamais guérir d’une blessure d’amour ? Pourquoi la vie n’est-elle pas toujours aussi belle que sur AnoZerLife, ce monde parfait accessible sur Internet ? Parfois, l’imagination est ce qu’il y a de plus dangereux.
Au cœur de cette romance sombre et violente, où se mêlent drames amoureux et intrigue policière, se trouve une réflexion sur la place d’un homme dans un monde qui n’est plus le sien.

Le désosseur de Liverpool de Luca Veste (Éditions de l’Archipel) (18/11)

Légende urbaine ou meurtrier de chair et d’os ?
Tous les enfants de Liverpool connaissent la comptine du Désosseur, monstre qui vivrait dans les bois depuis des décennies, enlèverait et tuerait ceux qui s’y hasardent – même si l’on n’a jamais pu prouver son existence…
Un jour, Louise Henderson et son collègue Shipley sont appelés au chevet d’une jeune femme blessée à l’arme blanche, qui affirme avoir été agressée par le Désosseur.
Les deux policiers attribuent d’abord ses allégations au choc subi, mais, peu après, le corps d’un homme est retrouvé là où elle aurait été attaquée, une clairière où l’on identifie des traces du tueur. Ne serait-ce donc pas qu’une légende ?
Il apparaît bientôt que Louise aurait un lien très personnel avec le Désosseur. Que cache donc son passé, qui la hante depuis si longtemps ?


Comme d’habitude, vous pouvez précommander et acheter ces livres en cliquant sur ce lien

Publicités

6 réponses »

  1. Mon banquier aura certainement le sourire en novembre ! Mais la droguée que je suis se demande comment elle va faire pour supporter le manque ! 🤣 Heureusement qu’il y aura tous les autres que je n’ai pas encore lu …

    J’aime

    • Je t’avouerai qu’à part le King (étonnant non ?) Et peut-être le Giebel qui me donne l’impression de changer un peu de registre, j’irai sur les autres plus tard 🙂
      En tout cas, j’ai hâte de découvrir ton top 😁

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s