BD/Comics

Basketful Of Heads de Joe Hill et Leomacs :

Ça va trancher chérie.

Aujourd’hui, je vais vous parler de Basketful Of Heads, premier titre du romancier Joe Hill chez DC Comics et plus particulièrement dans sa propre collection – Hill House Comicsqui se trouve au sein du DC Black Label. Si tout cela paraît compliqué, il n’en est rien. L’auteur arrive donc avec ce premier titre comme fer de lance de cette nouvelle collection, afin de remettre l’horreur graphique au goût du jour.

Sortie entre 2019 et 2020 aux US, Basketful Of Heads débarque en France en un seul volume grâce à Urban Comics.

La 4eme de couverture

June Branch mène une vie des plus tranquilles… jusqu’au jour où quatre criminels parviennent à s’évader de prison et enlever son petit ami, Liam. Pour leur échapper, June n’a d’autre choix que de se munir d’une arme étrange… une hache viking du VIIIe siècle ! Mais celle-ci est dotée de propriétés bien singulières : à même de décapiter un homme, elle laisse cependant les têtes fendues… conscientes ! Pour sauver Liam, June n’a plus qu’une seule solution : garder la tête (ou plutôt tout un panier de têtes) froide..

Basketful Of Heads : Un thriller horrifique made in 80

Vous avez sans doute pu le remarquer, il est très peu question de Comics ou de roman graphique ici. Non pas que cela ne m’intéresse pas, car j’en lis régulièrement, mais je vous avoue que je ne sais pas vraiment comment en parler. Du coup, on va faire simple pour aujourd’hui et je vais tenter de vous donner envie de découvrir ce bel hommage au cinéma horrifique de la fin des années 80. 

Il n’y a pas à dire, Joe Hil provient bien du même arbre que son père. Le fils du King montre qu’il dispose d’une parfaite maîtrise de la dramaturgie pour nous offrir un thriller teinté d’horreur, sans pour autant être gore. Le rythme est là dès les premières cases et celui-ci nous donne envie d’en lire toujours plus, si bien que Basketful Of Heads ne fera pas long feu entre vos mains. 

On sent que Joe Hill n’est pas novice dans la création d’un Comic Book, puisqu’il est le scénariste du très bon Locke and Key. On sent aussi qu’il a l’horreur dans le sang avec cet hommage de grande qualité. L’auteur joue avec son ambiance angoissante pour nous plonger dans cette histoire prenante, mais surtout surprenante. Il joue avec nos nerfs, tout en y mettant quelques touches d’humour noir qui viennent nous déstabiliser. On entre pleinement dans un univers qu’auraient pu nous offrir Sam Raimi (Evil Dead 2) ou encore Stuart Gordon (Re-Animator), tout en exploitant un côté slasher qui n’est pas pour me déplaire. 

Cette ambiance année 80 passe également par les dessins de Leomacs et dans les couleurs de Dave Stewart, puisque ceux-ci semblent nous entraîner dans une certaine nostalgie qui nous fige. Entre austérité et noirceur, les planches nous offrent un condensé de ce que Joe Hill semble aimer dans les productions horrifiques de cette décennie, tout en nous surprenant par instant.


Il est indéniable que Basketful Of Heads plaira aux amateurs du genre, mais très certainement à celles et ceux cherchant un thriller de qualité. Joe Hill nous offre un comic book de qualité et lance sa nouvelle collection avec brio. Je n’ai qu’une chose à ajouter : Dites Urban Comics, on aura le droit aux autres titres de Hill House Comics ? Parce que là, je suis déjà accro et j’ai envie de remplir mes rayons de comics horrifiques. 

Publicités

Pour vous procurer Basketful Of Heads, c’est par ici.

6 réponses »

  1. Entre Stuart Gordon et Sam Raimi ! C’est une belle carte de visite, et toutes ces têtes dans le panier pourraient même nous emmener jusque Seven.
    Et par le scénariste de Locke and Key en plus.
    Tu m’as convaincu.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s