Cinéma

[CRITIQUE] : Harpoon de Rob Grant (2019)

À l’abordage !

le long-métrage Harpoon, écrit et réalisé par Rob Grant, a débarqué sur la plateforme Screaming Shadowz depuis le 27 novembre. Ne vous privez pas de ce huis-clos à la sauce survival qui a tant fait parler de lui en festival depuis sa sortie en 2019. Les critiques et les spectateurs sont déjà conquis, alors pourquoi pas vous ?

Rivalités, secrets et tensions sexuelles émergent lorsque trois meilleurs amis se retrouvent bloqués sur un yacht au milieu de l’océan dans des circonstances suspectes.

avis sur le film Harpoon de Rob Grant

Cela ne vous échappera pas aux premiers abords, mais Harpoon ne brille pas par son idée que l’on a déjà pu voir à maintes reprises dans le cinéma de genre. L’exposition se veut rapide, afin que l’on entre directement dans le vif du sujet et que le réalisateur puisse s’amuser de la situation pour nous offrir un survival aussi intimiste, que dangereux. Il est indéniable que Rob Grant montre qu’il sait y faire pour se démarquer et cela passe par un procédé qui pourra soit vous fasciner, vous rendre perplexe ou vous sortir complètement du long-métrage. Si cette idée ne m’a pas plu au début, c’était pour mieux me surprendre la fois d’après. Cette idée ingénieuse, c’est d’imposer un style décalé bourré d’humour noir, voire très noir et imprévisible, mais surtout de placer un narrateur omniscient, qui semble s’amuser de cette histoire. Tel un dieu qui contrôle tout ou comme le gardien de la crypte, le narrateur nous plonge dans une sorte de conte horrifique, aux inspirations multiples, tout en nous offrant une relecture du roman Les Aventures d’Arthur Gordon Pym d’Edgar Allan Poe .

avis sur le film Harpoon de Rob Grant

La réussite de ce Harpoon passe par ses personnages et le portrait que nous dresse Rob Grant de ce trio. D’aspect assez caricatural avec le beau gosse friqué et fils à papa, la jeune femme qui sert le triangle amoureux, mais aussi d’arbitre et le meilleur ami, un peu looser sur les bords, qui sert de faire valoir, le réalisateur réussit à déjouer nos attentes et nos illusions au fil de ce long-métrage grâce à des retournements de situations bien dosés, bien sentit et parfois imprévisible. Harpoon nous berce, nous fait aimer quelques traits de caractères, pour mieux nous plonger tête la première dans une eau profonde…
Les relations se déconstruisent au fil des jours sur ce bateau à la dérive. La puissance dramatique prend alors toute son ampleur avec de nombreux dilemmes moraux qui s’invitent à bord , et ceux-ci deviennent crédibles grâce aux talents des trois acteurs. C’est avec ce procédé que le réalisateur évoquera des thématiques comme l’infidélité ou encore les relations toxiques avec une certaine brutalité, permettant d’ouvrir les yeux sur notre environnement personnel. Mais ne vous y trompez pas, il y a comme un côté nihiliste dans le propos et dans le fonctionnement de ce long-métrage, si bien que l’on prend plaisir à suivre ces personnages se déchirer devant nos yeux. 

avis sur le film Harpoon de Rob Grant

On sent qu’il n’y a pas beaucoup de budget, mais Harpoon surprend par la qualité de ses acteurs, aussi effrayants que drôles, par l’intensité et la tension malsaine qui monte au fil des minutes. Rob Grant nous offre le parfait huis-clos, aussi sadique que drôle, et où l’espoir est bien trop loin sur le rivage pour nous sauver de cet enfer aquatique. 

Publicités

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s