Littérature

À toi pour toujours de Charlotte Levin : dissection d’une relation abusive

Avec son premier roman, Charlotte Levin prend le risque de s’attaquer à un genre et à des thématiques à la fois classique et complexe dans son roman À toi pour toujours publié aux Éditions Hauteville.

Plongeons direct dans une relation abusive dans une longue lettre adressé à son premier amour.

Voici mon avis

La 4eme de couverture

Sous ses dehors de jeune femme solitaire sans histoire, Constance cache de lourds secrets. Une chose est sûre, Constance porte bien son nom : quand elle aime quelqu’un, c’est pour la vie. Le jour où elle rencontre Samuel, le nouveau médecin du cabinet où elle travaille comme secrétaire, elle s’éprend de cet homme séduisant qui occupe toutes ses pensées. À l’affût de ses moindres faits et gestes, Constance développe une véritable obsession amoureuse et, dès les débuts de leur relation, elle n’imagine plus son avenir sans lui. Samuel, lui, est simplement en quête d’une agréable parenthèse. Lorsqu’il met fin à leur liaison, Constance refuse de se rendre à l’évidence. Pour elle, l’histoire ne fait que commencer. L’idylle laisse bientôt place à une traque sans relâche…

À toi pour toujours : dissection d’une relation abusive

Il s’est passé quelque chose de particulier avec la lecture de ce roman. Je ne peux pas dire que le roman de Charlotte Levin soit haletant, mais À toi pour toujours m’a fait tourner ses pages sans que je m’en rende compte. Que l’on soit bien d’accord, l’autrice déroule son récit de façon linéaire et ne cherche pas à faire dans le sensationnel pour nous faire tenir sur la longueur, bien que l’on sente que quelque chose est sur le point d’arriver. La romancière joue sur notre intérêt et sur notre curiosité, parfois mal placée, pour nous plonger dans les névroses et dans le grand amour.
Le rythme de ce roman n’est peut-être pas ce qui le démarque des autres thrillers psychologiques du genre, mais Charlotte Levin réussit à être percutante par ses idées et son histoire qui résonnent avec l’actualité. À toi pour toujours est une lettre que l’héroïne adresse à son premier et unique grand amour. Celle-ci revient sur leur première rencontre sur leur lieu de travail, sur les premières approches, le premier rendez-vous, les quelques jours de leur relation et bien évidemment leur rupture. C’est par une plume fluide, agréable, sans fioritures et non dénuée d’humour que Charlotte Levin nous entraîne dans les failles psychologiques d’une jeune femme prête à tout pour revivre ce grand amour.

À toi pour toujours est un roman qui va traiter de plusieurs thématiques et qui va insuffler un certain malaise dans son atmosphère et ce, dès le début du roman. On comprend assez vite que le personnage de Constance a quelques soucis dans sa vie et que la barrière entre la folie est assez mince. Celle-ci vit un deuil difficile, une perte de repère intense et on ne peut qu’être en empathie avec elle. Cette relation va être la petite poussée vers le vide et donc vers les plus bas instinct.
Est-ce que ce personnage n’est que celui d’une femme hystérique qui n’arrive pas à passer outre une rupture ? Non et c’est là que Charlotte Levin nous offre une lecture de qualité de ce qu’est une relation abusive. Il ne sera pas question de viol ou de violences physiques, l’autrice ne fait pas dans le spectaculaire. Celle-ci évoque la rencontre entre deux personnes consentantes, mais n’ayant pas du tout les mêmes envies. D’un côté, il y a Constance qui tombe tout de suite amoureuse et qui veut construire quelque chose avec cet homme. De l’autre, il y a Samuel qui ne voulait que s’amuser sans forcément penser aux conséquences. Manque de bol pour Constance, Samuel est un homme à femme, mais surtout un beau spécimen de pervers narcissique, jouant avec sa proie pour la contrôler psychologiquement…

Charlotte Levin joue avec son rythme lancinant et nos nerfs, puisque l’on aimerait savoir comment Constance va réagir à tout cela et je peux vous dire que vous n’allez pas être déçu. Celle-ci passe par plusieurs phases et toutes ses tentatives de rapprochement sont fortes, déstabilisantes et parfois dangereuses. 
Il est indéniable que vous ne trouverez pas beaucoup de lumière dans À toi pour toujours puisque Charlotte Levin évoque des personnages névrosés, sombres et assez dégueulasse dans l’ensemble. Vous ne ressentirez rien pour Samuel, sauf peut-être une haine profonde, car celui-ci va vous rappeler quelqu’un, ni pour le meilleur ami de Constance d’ailleurs. La seule dose lumineuse vient du vieux voisin Edward qui fera figure de repère paternel pour le personnage de Constance et une bonne couverture pour espionner son premier amour. 


Je pense que vous l’aurez compris, À toi pour toujours est un thriller psychologique assez classique dans sa construction, mais d’une très grande intelligence dans la gestion de ses thématiques. Charlotte Levin offre un premier roman de qualité qui devrait plaire au plus grand nombre d’entre vous. En tout cas, le roman est disponible aux Éditions Hauteville, mais aussi chez vos libraires. À toi pour toujours est idéal pour vos vacances d’été ! 

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s