Littérature

Défaillances de B.A. Paris

Bonjour à toutes et à tous,

Je reviens vers vous aujourd’hui pour vous parler d’un thriller. En écrivant cette introduction, je me rends que le mois en cours est réellement dédié aux thrillers psychologiques, car il est en encore question aujourd’hui.
Avant tout, je tiens à faire remarquer que je ne connaissais pas l’autrice B.A. Paris. Je n’avais également pas lu la quatrième de couverture, afin d’avoir la surprise la plus totale. . Ce fut donc une totale découverte.
Comme vous le savez, je suis assez friand de ce genre de littérature et de thriller. J’aime quand l’auteur instaure une ambiance et nous plonge dans la psyché humaine.
Est-ce le cas avec Défaillances de B.A. Paris ? Laissez vous guider jusqu’à la dernière ligne.

Tout a commencé cette nuit-là, dans la forêt.
Cassandra ne s’est pas arrêtée pour proposer son aide à la conductrice de la voiture immobilisée sur le bord de la chaussée, en plein orage.
Lorsqu’elle apprend le lendemain que la femme a été retrouvée sauvagement assassinée, Cass est assaillie par la culpabilité. Et les coups de fil anonymes qu’elle reçoit désormais chez elle ravivent son angoisse. Elle en est persuadée : quelqu’un l’a vue, ce soir-là. Quelqu’un qui continue de l’observer. Quelqu’un qui pourrait bien être l’assassin.
Pourtant ni son mari, ni sa meilleure amie ne prennent ses craintes au sérieux. Et alors que Cass elle-même commence à douter face à ses trous de mémoire de plus en plus fréquents, ses angoisses se transforment en terreur.

Un Page Turner classique

L’autrice prend son temps pour mettre en place les défaillances de son héroïnes. Oui, la folie n’arrive pas en un jour et B.A. Paris a trouvé LE truc pour nous la rendre crédible. Cass va donc connaître une descente en enfer des plus lentes et horribles. La culpabilité y est importante, cette scène dans les bois la tourmente, mais autre chose est en jeu, la folie. Pour couronner le tout, Cass reçoit des appels anonymes la journée, mais avec aucun son au bout. Cependant, elle en est persuadée, il y a quelques au bout du fil. Quelqu’un qui doit la surveiller et si c’était le tueur ?
B.A. Paris réussit à nous montrer le long cheminement paranoïaque de notre victime, héroïne. Sa santé mentale et physique part en morceau. Cependant, même si l’autrice tente de nous faire pénétrer dans l’esprit de Cass et donc de nous faire partager ses angoisses et sa paranoïa, celle-ci n’a pas fonctionné pour moi. Je me suis retrouvé comme un spectateur de cette condition et je n’ai ressenti aucune angoisse ou aucune empathie pour elle, bien au contraire. Je me suis plus retrouvé dans le rôle de celui qui doit démêler cette affaire, même si la solution est donnée assez rapidement.

Alors, même si j’ai dit précédemment que l’autrice prenait son temps pour mettre en place la folie de Cass, Défaillances n’en reste pas moins un véritable Page Turner. L’histoire est somme toute classique et ce mélange entre paranoïa, folie est assez courant dans le monde du thriller psychologique. B.A Paris se démarque sans doute par sa plume qui est vive et rentre dedans. Dès les premières lignes, nous entrons dans l’histoire et nous enchaînons les pages. Cependant, on n’en tire pas forcément du plaisir, à l’instar de La fille du train. Efficace dans son rythme, mais tout de même assez pauvre dans le développement de son histoire et de son personnage.

Défaillances est donc un Page Turner efficace comme tel, mais l’autrice ne réussit pas vraiment à y instaurer une ambiance paranoïaque et de folie, selon moi. L’histoire manque de substance pour créer quelque chose de fort et de marquant. J’ai fermé ce roman en ayant l’impression d’avoir manqué de quelque chose. Alors, oui Défaillances se lit rapidement, mais il n’a rien eu d’autre à m’offrir.

 

 

4 réponses »

  1. Lorsque Lo’ a eu son partenariat avec Hugo roman romance j’avais demandé à avoir ce livre chez Hugo Thriller mais on m’avait dit d’attendre et ça ne s’est pas fait ^^
    Je connais Paris que de nom et n’ai lu aucun de ses ouvrages. Ceci dit le résumé me tentait bien. L’avis de la personne au dessus et le tien me font dire que je suis dans l’erreur. On attend tous « ce petit truc » qui puisse faire passer un livre qui se lit bien à un livre qui marque ! 🙂
    D’ailleurs, je lis Dark Web la, et le livre ne me marque pas du tout… xD

    J'aime

    • Comment te refuser un roman sans forcément te dire non tout de suite…
      Tu trouveras tout de même quelques avis positifs sur ce livre. Je pense notamment à Annaïs sérial lectrice qui en pensé que du bien, alors qu’elle n’avait pas aimé le premier cru de Paris…
      C’est exactement ça ! Défaillances se lit très bien, mais il manque l’intérêt qui te scotch et te renverse en refermant le roman.
      Là, c’est toi qui me déçoit parce qu’il me tentait bien Dark Web… J’attends ton avis complet !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s