Littérature

Mangavrac #1

Bonjour à tous,

On se retrouve aujourd’hui avec un nouvel article et je vais vous parler des mangas que j’ai pu lire ces dernières semaines. Un peu à la manière du rendez-vous Les mains dans le comics, je vais tenter de vous donner envie de lire, voire même de vous faire découvrir des titres.
Attention, je suis un grand débutant dans le monde des mangas, donc vous allez sans doute voir des titres très connus, mais peut-être pas de tous. Donc, si vous passez par là et que vous êtes un grand consommateur, voire un spécialiste du manga, soyez indulgent avec moi.

Avant de commencer, je vais répertorier à chaque rendez-vous les différents genres dans l’univers du manga. Cette distinction pourra, sans doute, aiguiller les plus novices d’entres vous vers un genre de prédilection. Je tiens à vous préciser que je vais vous faire un rapide résumé des genres et qu’ils peuvent être représenté par d’autres caractéristiques. J’ai bien conscience qu’il doit exister tout un tas d’autres genres, mais je ne connais que ceux-la pour le moment…
Cependant, notez bien que vous pouvez trouver votre compte dans n’importe quel genre. Aucun n’est fermé et n’est pas fait exclusivement pour les filles ou les garçons. N’ayez aucune honte à vous diriger vers un genre catégorisé. Les barrières sont faites pour être franchies. 

Le Shonen : C’est un manga plutôt destiné à un public masculin entre 10 et 15 ans. Ce genre permet de suivre un héros masculin, parfois juvénile, mais qui va représenter quelque chose de bon. Le Shonen va encourager le lecteur à développer quelque chose de positif en lui, comme la bonté, le courage, le respect ou encore l’amitié.

Le Shojo : Genre plutôt fait pour les jeunes filles allant de l’école jusqu’au lycée. On pourrait dire que c’est l’équivalent du Shonen, mais pour les filles. Cependant, les histoires vont aborder différents thèmes et univers, tels que le sport, l’école ou encore la musique avec comme toile de fond une histoire d’amour.

Le Seinen : Ce sont les mangas pour adultes et ils peuvent parler de plein d’histoires. On retrouve des récits historiques, des thrillers, de l’horreur, mais aussi des intrigues sentimentales par exemple. Tout cela bien sûr en proposant un ton plus grave, un graphisme plus ou moins élaboré (mais dans l’ensemble plus sombre).

Green Blood – Volume 1 à 5 de Masasumi Kakizaki – KI-OON edition

Green-blood

J’ai déjà parlé de cette série de manga, que ce soit dans un bilan et sur twitter, mais il était très important pour moi de revenir dessus. Green Blood est la première série de manga que j’ai lu et que j’ai découvert par moi-même. C’est un Seinen signé de la main du Mangaka Masasumi Kakizaki revenant sur l’histoire américaine et plus particulièrement du Far West. Inutile de vous dire que l’univers est vraiment très riche et qu’il nous fait voyager. On retrouve l’esprit des films de cow-boys, mais pas que. Green Blood est une histoire qui va bien plus loin que cela et qui permet de découvrir encore un autre visage de l’Amérique. Green Blood, c’est également une histoire de famille et une quête initiatique des plus lourdes en conséquences. Le développement de l’histoire se fait à un bon rythme et le mangaka développe ses personnages à la perfection.
Pour ce qui est du dessin, Masasumi Kakizaki offre des détails spectaculaires, ainsi qu’un travail sur les ombres incroyables. Pour le moment, c’est le manga qui m’a le plus impressionné en termes d’images et de dessins, car il entre pleinement dans un univers graphique qui résonne en moi.
Je ne vais pas m’étendre plus longuement sur Green Blood, car j’aimerais vous en faire une critique complète, puisqu’il y a beaucoup à en dire.

tomabooks-green-blood

Les Enfants de la Baleine – Volume 1 de Abi Umeda – Glénat manga

tomabooks-les-enfants-de-la-baleine

Cette fois-ci, nous sommes dans un shojo écrit par Abi Umeda. Nous allons suivre un énorme vaisseau, La Baleine de Glaise, qui navigue sur un monde recouvert de sable. Certains habitants de ce vaisseau sont voués à mourir très jeune, car ils ont le don d’utiliser le « saimia », un pouvoir qu’ils peuvent tirer de leurs émotions. Tout se passe bien dans le meilleur des mondes, jusqu’au jour où ils vont rencontrer un autre vaisseau à la dérive.
Que dire des Enfants de la baleine, à part que j’ai été transporté dans ce premier volume dans un univers magnifique et incroyable de richesse. J’ai eu l’impression de naviguer dans le monde de Nausicaa. L’univers est poétique et le dessin offre une grande richesse en termes de détails.
Je ne peux pas trop m’étendre dessus, puisque je n’ai lu que le premier volume, mais sachez que j’ai très envie de découvrir la suite des habitants de La baleine de Glaise.

tomabooks-les-enfants-de-la-baleine-volume-1

Green Mechanic – Volume 1 de Yami Shin – KI-OON edition

tomabooks-green-mechanic

La mangaka Yami Shin nous entraîne dans un monde Post-Apo où la Terre n’est plus qu’une poubelle géante. Le seul endroit vivable se nomme La Mégapole, une ville géante où les hommes et robots cohabitent avec les Ersatz, des créatures chassées par la milice.
C’est dans ce monde que Yami Shin développe un Shonen de grande qualité au niveau du scénario, mais aussi en termes de style. Green Mechanic suit l’histoire de Misha, une jeune orpheline douée d’une empathie sur-développée. Avec l’aide de son robot Morphing, elle va tenter de retrouver son meilleur ami enlevé par les Ersatz.
Ce premier volume développe habillement les traits de caractère de chacun des personnages et nous montres que les humains ne sont pas les seuls à avoir des sentiments. Ce monde est à la fois sombre et plein d’espoir, grâce à une Misha qui se découvre petit à petit.
Green Mechanic est vraiment une petite pépite que ce soit au niveau du visuel ou de l’histoire. Il me tarde de connaître la suite des aventures de cette jeune orpheline et de son robot.

GTO – Volume 1 à 7 de Toru Fujisawa – PIKA edition

gto-tomabooks

Bon, c’est le manga le plus connu et reconnu de cette sélection, mais j’avais envie de vous en parler. Je triche un peu avec celui-ci, puisque j’ai découvert et dévorer tous les tomes lorsque j’étais au collège et au lycée. Ce n’est que très récemment qu’une vague de nostalgie m’a envahi et que j’ai eu envie d’avoir tous les tomes de l’ancienne collection de chez Pika edition.
GTO ou Great Teacher Onizuka est un shonen écrit par Toru Fujisawa, qui a également connu un anime, raconte l’histoire d’Onizuka, 22 ans, célibataire et libre comme l’air, qui passe d’une vie de voyou à celle de prof. Pourquoi ce choix ? Je vous laisse le découvrir par vous même, si ce n’est pas déjà fait.
GTO, c’est l’exemple même du manga qui peut très bien allier l’humour bien gras et l’intelligence de son propos. Tout sonne actuel dans ce manga, puisque le mangaka va nous parler du harcèlement scolaire, du rejet, des pervers que les femmes rencontrent chaque jour et encore de bien d’autres sujets. GTO est une belle leçon et c’est Onizuka qui nous la donne. Personnellement, je rêvai d’avoir un prof comme ça lorsque j’étais au collège.

King Of Eden – Volume 1 de Takashi Nagasaki – KI-OON edition

Impression

C’est le petit nouveau de la sélection et je viens de le découvrir il y a quelques jours. Takashi Nagasaki décide de nous inviter à découvrir et à remonter aux origines de l’humanité avec ce Seinen de grande qualité. Je vais vous faire un bref résumé, car je n’aimerai pas vous gâcher la surprise. Des villages entiers sont rayés de la carte aux quatre coins du monde par un énorme incendie. Dans les ruines, les enquêteurs retrouvent toujours les corps calcinés des habitants portant des traces de morsures, ainsi que de grandes déformations.
King Of Eden revient donc sur les origines, mais aussi sur les mythes et légendes en tout genre. Le manga est à la fois sombre, horrifique, mais tout en gardant un rythme effréné tel un bon thriller. L’histoire oscille entre religion, superstition et virus mortel.
Cette histoire est sublimée par le coup de crayon de Ignito, qui offre des monstres bien flippants et horribles. Tout comme pour Les enfants de la Baleine et Green Mechanic, je ne peux pas vous en dire plus, car je n’ai pu lire que le premier tome. Le deuxième arrivant dans les librairies le 08 mars prochain. Inutile de vous dire que je vais m’empresser d’aller le chercher, car on est vraiment dans le genre que j’aime et que j’affectionne le plus.

tomabooks-king-of-eden-manga

 

Voilà, ce premier rendez-vous du Mangavrac est maintenant terminé. J’espère qu’il vous aura plu et que vous aurez envie de découvrir ou de redécouvrir certains titres. En tout cas, j’ai pris plaisir à parler de ce nouveau sujet que je ne maîtrise pas forcément encore comme il faut. Un prochain numéro de Mangavrac devrait arriver assez rapidement, puisque la trilogie Museum et le One-shot Hideout m’attendent bien sagement.
N’hésitez pas à me donner des titres incontournables ou non que je devrai lire dans un futur proche, afin d’améliorer ma connaissance de cet univers.

19 réponses »

  1. Ah c’est cool ce nouveau rendez vous ! Tu as eu de belles lectures et c’est des valeurs sures !
    Tu verras Museum est très bon !

    J'aime

  2. Merci cet article était super!! King of Eden me donne très envie mais j’attends la suite pour savoir si l’arce narratif est très présent ou si c’est plutôt « un tome une enquête », Je vais bientôt commencer Green Blood grâce à toi, il est dans ma PAL et attend que je prenne du temps pour le commencer 🙂
    J’ai déjà du te le dire mais pour moi le manga à découvrir c’est « Vinland Saga »

    J'aime

    • Je pense que l’arc narratif du premier tome ne va pas s’arrêter tout de suite et j’ai du mal à imaginer la forme 1 tome, 1 enquête. J’espère que tu vas aimer Green Blood ! Je rêve qu’un anime sorte sur cette histoire 🙂
      Je prends note pour Vinland Saga ! Merci beaucoup pour le conseil :p

      J'aime

      • Je viens seulement de me mettre aux anime avec l’attaque des titans (je suis déjà à jour sur tous les volumes) et finalement j’aime bien, je m’attendais à ce que ça « braille » trop comme Naruto ou DBZ mais finalement ça va.

        J'aime

  3. En dehors des enfants de la baleine que je connais grâce à ma sœur, je ne connaissais pas mais je lui en parlerais ce soir ! En tout cas je trouve que tu en parles très bien ! Une chouette nouvelle rubrique !!

    J'aime

    • Oh c’est super ce que tu me dis ! J’avais peur de dire des bêtises et de ne pas bien parler des œuvres ! Un autre numéro devrait arriver assez rapidement 😀

      J'aime

Répondre à angelakoala Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s