Cinéma

Mother! de Darren Aronofsky

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous aujourd’hui avec un nouvel article cinéma. Mother! de Darren Aronofsky est dans les salles depuis le 13 septembre 2017.

On ne peut pas dire que l’on soit fan de Darren Aronofsky. En effet, je n’avais accroché à son Requiem for a dream ou encore à Black Swan, mais j’avais beaucoup apprécié le retour de Mickey Rourke dans The Wrestler. Ce n’est donc pas un film que j’attendais absolument mais la bande-annonce m’a donné énormément envie. De plus, le fait de savoir que Darren Aronofsky a écrit ce scénario en seulement 5 jours m’a énormément intrigué.
Affiche mother!

Un couple voit sa relation remise en question par l’arrivée d’invités imprévus, perturbant leur tranquillité.

Un récit qui ne vous laissera pas indifférent

Comme le synopsis n’en dit pas beaucoup, je vais essayer de vous en expliquer le plus possible sans vous spoiler. Nous allons suivre un jeune couple joué par Jennifer Lawrence et Javier Bardem habitant dans une vieille bâtisse au milieu de nulle part dont la tranquillité va être troublée par l’arrivée de visiteurs. Entre home invasion et film étourdissant, Mother! est typiquement le genre d’œuvre qui divisera le public, vous allez adorer ou détester ce film. Je me trouve un peu plus dans cette deuxième catégorie. Darren Aronofsky propose un récit qui sème le doute et nous fait réfléchir pendant et même après le visionnage. D’ailleurs, je suis encore en train de me demander ce que j’ai bien pu voir.
Sans entrer dans les détails, de peur de vous spoiler, Mother! est un film surprenant, puissant et qui dispose de plusieurs niveaux de lectures. C’est un récit qui ne doit pas être mis devant tous les yeux, Darren Aronofsky nous force à réfléchir pour en trouver le, les symbolismes. Il nous dépeint un récit biblique, écologique mais il nous parle également du besoin de reconnaissance d’un artiste, quitte à devenir narcissique, de la maternité et de l’amour au sein d’un couple, sur ce que l’un donne et l’autre fait. Cependant, le réalisateur multiple les accumulations jusqu’au trop plein, à mon goût. Mais, ce qui fait la force de ce film insolite est le fait que personne ne pourra savoir comment sera la prochaine scène.

Mother! Lawrence

Mother! prend son temps pour installer une certaine ambiance, même si je n’ai pas ressenti tout le mystère et le malaise que le film semble proposer. Le son est cependant assez important dans ce film, le réalisateur joue sur les sonorités les plus désagréables au monde (parquet grinçant, verre qui se casse, sifflement ou encore le bruit de la porcelaine qui frotte sur la table). Au niveau de l’image, Darren Aronofsky abuse des gros plans sur les personnages mais surtout sur Jennifer Lawrence, on en vient alors à en oublier le cadre de cette maison et tout ce qui entoure les personnages. Nous suivons l’histoire à travers les yeux et les doutes de Jennifer Lawrence. D’ailleurs, nous ressentons, comme elle, de l’incompréhension face à cette situation de plus en plus absurde. Le réalisateur puise un peu dans tous les registres pour offrir une œuvre insolite, inoubliable par son final qui en fait sans doute un peu trop dans l’absurde.
Entre réalité et fantasme, nous nous demandons si ce que voit le personnage de Jennifer Lawrence est vrai ou non. De plus, son personnage prend un médicament plusieurs fois durant le récit. On peut donc se demander si toute cette folie se passe dans sa tête.

null

Des acteurs impressionnants

On peut dire que Mother! détient un casting en or. Entre Javier Bardem, Jennifer Lawrence, Ed Harris ou encore Michelle Pfeiffer, nous sommes servis. Les acteurs sont tous excellent et vivent pleinement leur rôle respectif.

Jennifer Lawrence excelle dans ce film et je comprends enfin pourquoi elle a eu un oscar. D’ailleurs, il est peut-être possible qu’elle en obtienne un deuxième avec ce rôle. Elle joue une femme vivant dans l’incompréhension la plus totale et dans une descente en enfer insupportable. Jennifer Lawrence est saisissante dans son rôle, tout en subtilité au début pour exploser lors du final.
Javier Bardem est également très bon dans son rôle d’auteur, poète a succès décidant d’ouvrir sa porte à tout le monde. On pourrait faire un parallèle facile entre ce personnage et le réalisateur. Tout comme Javier Bardem, Darren Aronofsky met toute son âme pour nous proposer son cinéma.
Le reste du casting est intriguant. Michelle Pfieffer joue une femme froide qui s’impose dans la vie de ce couple tandis qu’Ed Harris détient un charisme fou. Il n’a pas besoin d’en faire beaucoup pour savoir qu’il est là.

null

Pour finir, Mother ! de Darren Aronofsky est un film impressionnant que l’on aime ou pas. Je n’ai jamais vu un public autant perturbé et divisé en sortant d’une salle de cinéma. Ce film vous fera réfléchir pendant et après le visionnage. Le réalisateur ne vous laissera pas de marbre avec ce récit symbolique. Son final vous déstabilisera par sa montée en puissance et Jennifer Lawrence vous saisira par sa justesse. Mother! est un film qui tente beaucoup de chose dans ce monde Hollywoodien calibré pour plaire au plus grand nombre. Génie ou non, Darren Aronofsky veut perturber son spectateur et cela fonctionne très bien.

Catégories :Cinéma, Drame

Tagué:, ,

8 réponses »

  1. J’entends beaucoup de choses de ce film,il semble très particulier. Je suis divisée moi même sur mon envie de le voir ou non. Bardem me tente mais à part ça, j’hésite encore !

    J'aime

    • Je pense que c’est un film à voir, rien que pour ce que propose le réalisateur. On voit très peu de film de ce genre au cinéma, il tente beaucoup de choses. Après ça passe ou pas 😂

      J'aime

  2. J’en ai entendu dire beaucoup de bien !
    Je me laisserai tenter… Lorsqu’il sera en streaming 😀
    Belle chronique !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s