Non classé

Les sorties Polars / Thrillers d’avril 2021

« En avril, ne te découvre pas d’un fil et augmente ta pile ». Si c’est ce que dit le dicton, alors il faut le suivre.

Ne venez pas dire que c’est de ma faute, parce que je ne pourrais rien avec votre banque…

Avril est donc un mois encore riche en sorties. Voici donc une sélection non-exhaustive au niveau polar et thriller !

Les sorties Polars / Thrillers d’avril 2021

Du bruit dans la nuit de Linwood Barclay (Belfond noir) (01/04)

Un thriller psychologique empreint de folie et d’humour noir, riche de twists à la Gillian Flynn et d’un suspense si intense que vous n’oserez plus fermer l’œil de la nuit.
Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture.
Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique. Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire.
Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.
Somnambulisme ? Machination ? Démence ? À moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

La chasse de Bernard Minier (XO éditions) (01/04)

« Il y a des ténèbres qu’aucun soleil ne peut dissiper. »

Écoutez le bruit de ce crime de Cedric Lalaury (Préludes éditions) (07/04)

Juillet 2000. Une série de disparitions inquiétantes et un assassinat viennent troubler la fête de Deil River. Comble de l’horreur, le cadavre d’un jeune garçon est retrouvé quelques jours plus tard dans la forêt. À l’époque, c’est vers Zeke McKay que tous les regards convergent mais le jeune homme est finalement innocenté. Un peu trop vite ? 2019. Zeke a changé d’identité et mène désormais une existence discrète à New York, où il écrit dans l’ombre des livres pour les autres. Alors que son passé resurgit, Zeke refuse d’y faire face, niant de nouveau toute implication, et envisageant de fuir, encore… car si tout le monde a des secrets, celui que cache Zeke pourrait bien être dévastateur.

Inconditionnelles de Marlène Charine (Calmann-Lévy) (07/04)

« Venez ! Elles sont là ! » La capitaine Silke Valles et son équipe viennent d’investir une maison délabrée sur les hauteurs d’Annecy. Au sous-sol, une des trois fillettes enlevées dix jours auparavant gît, inconsciente, dans une baignoire remplie de glace. Les deux autres sont recroquevillées à côté, terrifiées mais indemnes.
Le ravisseur a été abattu dans l’assaut, l’affaire est donc officiellement close. Et pourtant, insidieusement, d’indice en indice, une interrogation fait son chemin dans l’esprit de la capitaine Valles, mais aussi dans celui de Garance, Cora et Blandine, les mères des trois fillettes : et si ça n’était pas fini ?

L’enclave de Nicolas Druart (Harper Collins noir) (07/04)

Sur l’Enclave, tout a été dit : qu’elle serait une zone blanche perdue dans la vallée du Lot, qu’on y vivrait en parfaite autonomie, qu’une créature y régnerait sans partage… Tout a été dit, mais on préfère se taire.

C’est ce à quoi le jeune adjudant-chef Stanislas Sullivan est confronté. À l’inverse de ses collègues de la gendarmerie de Buzac, il n’est pas un enfant du pays. Aussi, quand une de ses affaires, tombée au cœur de l’été, se révèle être un cas de disparitions de pèlerins reliées à l’Enclave, il va devoir ignorer les mises en garde et faire quelques entorses à la procédure. 

Ignorer les mises en garde, c’est aussi l’option prise par Vanessa, aide médico-psychologique, et Simon, infirmier, venus passer un week-end dans l’Aveyron. Pour ce tandem qui accompagne quatre adolescents aux pathologies variées, c’est une première. Une première aussi, cette sensation de liberté quand ils naviguent sur le Lot. Oubliant pour un temps, et à tort, les chimères menaçantes des locaux…
Que cache l’Enclave ? Un monstre digne de légendes ancestrales ou une vérité macabre ? Que trouvera Vanessa en allant chercher de l’aide, une fois l’accident survenu ? Et sur quel obscur passé Stan mettra-t-il la main ?

Disparues de S.J. Watson (Éditions Sonatine) (08/04)

Traumatisée par son passé, Alex Young souffre d’amnésie partielle. Pour mieux se reconstruire, elle se consacre corps et âme à sa nouvelle vie de réalisatrice. Après un documentaire sur les prostituées d’Amsterdam, elle est de retour en Angleterre avec un nouveau projet : montrer la vie quotidienne d’une petite ville durement frappée par la crise. Blackwood Bay, où elle a vécu quand elle était jeune, semble l’endroit idéal. Hier cité touristique florissante de bord de mer, c’est aujourd’hui une ville fantôme, hantée par la disparition d’une adolescente dix ans plus tôt. Alors qu’elle essaye d’en savoir plus sur cette étrange histoire, Alex va se heurter à un mur de secrets et de non-dits. Elle va devoir raviver la mémoire collective, tout autant que ses souvenirs enfouis, pour enfin lever le voile sur une vérité qui laissera le lecteur sans voix.

Les noyés du clain de Thibaut Solano (Robert Laffont / Collection La Bête noire) (08/04)

Toute légende urbaine a un fond de vérité.
Un roman noir sur un monde étudiant où l’on vit, où l’on aime et parfois… l’on tue.
Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L’Écho, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu’au jour où le corps d’un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville.
Simon se lance avec passion dans l’enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d’organes ou un tueur en série… Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Rites sacrificiels ? Jeux de rôle ou urbsex qui auraient mal tourné ?
Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

Ne la quitte pas du regard de Claire Allan (Éditions Archipel) (08/04)

« Ne crois pas ce qu’il te raconte. » Cette note anonyme glissée dans son casier instille le doute dans l’esprit d’Eli, une infirmière enceinte de sept mois. Simple plaisanterie de mauvais goût ou véritable avertissement ?
Le message fait-il allusion à son mari, Martin, qu’elle sent de plus en plus distant depuis le début de sa grossesse ? Un deuxième message lui parvient bientôt, plus explicite mais surtout plus inquiétant. Puis les menaces se précisent…
Dans l’ombre, une femme semble l’épier. Une femme qui souhaite plus que tout devenir mère.

L’île interdite de James Rollins (Fleuve éditions) (08/04)

Au large des côtes du Brésil, une équipe de scientifiques découvre une île où toute vie a été éradiquée par une espèce inconnue et extrêmement dangereuse. Avant d’avoir pu rapporter leur découverte, ils sont tous éliminés par une force mystérieuse. Seul un expert des créatures venimeuses en réchappe. Mais face à une espèce qui s’adapte à son environnement au risque de devenir de plus en plus incontrôlable, le commandant Gray Pierce et son équipe vont devoir affronter leurs plus grandes peurs pour éviter que le monde que nous connaissons soit entièrement détruit.

L’épouse silencieuse de Karin Slaughter (Harper Collins noir) (14/04)

Atlanta, de nos jours. Une jeune femme est brutalement agressée et laissée pour morte. La police enquête, sans succès. Jusqu’à ce qu’une mission amène l’inspecteur Will Trent à un prisonnier qui prétend reconnaître le mode opératoire  : l’attaque semble identique à celle dont il a lui-même été accusé huit ans plus tôt. Le prisonnier serait-il vraiment innocent, et le tueur toujours dans la nature  ?
S’il devient évident que l’enquêteur doit résoudre le crime d’origine pour parvenir à la vérité, près d’une décennie s’est écoulée – assez de temps pour que les souvenirs s’estompent, que les témoins disparaissent et que les preuves s’évaporent. Tâche d’autant plus difficile que Will Trent doit remuer le passé d’un agent intouchable : Jeffrey Tolliver, l’ancien chef de la police de Grant County, mort des années plus tôt, et ex-mari du médecin légiste Sara Linton, sa petite amie…

Flots de Patrick Senécal (Alire éditions) (15/04)

Bonjour. Je m’appelle Florence Roberge et j’ai huit ans. J’ai commencé un journal in-time. Je trouve que c’est une bonne idée parce que je peux parler de mes amies Emma, Charlie et Ling. Il y a Félix aussi qui vient jouer avec nous même si c’est un gars. Et je peux aussi parler de mes parents. Il y a papa qui travaille dans son dépanneur. Il me montre comment marche la caisse et il me fait rire. Il y a maman qui me donne souvent plein de becs et avec qui je regarde plein de films d’horreur même si papa n’aime pas ça.
Des fois, papa et maman se chicanent fort parce qu’ils parlent de moi. Papa dit que je suis bizarre et qu’on aurait dû écouter le docteur que j’ai vu l’année passée. Maman n’est pas d’accord, elle dit que je ne suis pas bizarre et elle traite papa de panaro, ou un mot comme ça. C’est là qu’ils se chicanent. Moi, je ne comprends rien de ce qu’ils di-sent.
Mononcle Hubert m’a dit que personne n’a le droit de lire le journal intime des autres. Ça, c’est le fun, parce que je vais pouvoir tout écrire, même les affaires que je me ferais chicaner si on savait que je les avais faites. Comme ce qui est arrivé quand je suis allée voir le rat mort dans la poubelle…

La forêt des disparus d’Olivier Bal (XO éditions) (22/04)

Couverture et 4eme de couverture à venir.

Vous pouvez retrouver tous ces romans en cliquant sur le lien.

Publicités

5 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s