Littérature

Fractures de Franck Thilliez : Une plongée dans les traumatismes

ENCORE UN FRANCK THILLIEZ ?

Ce n’est pas de ma faute. Quand j’ai sorti Fractures de ma PAL, je n’avais pas en tête la date de sortie de LUCA… C’est pour ça qu’on se retrouve avec deux chroniques assez proches.

Et puis, on ne va pas bouder notre plaisir. Je vous parle d’un de ses One-Shot et ça fait du bien de changer un peu de sujet.

Vous êtes prêts à plonger dans la folie humaine ? Alors, suivez moi.

La 4eme de couverture

Alice sait que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête et les événements étranges qui se multiplient autour d’elle ne vont rien arranger : cette photo récente de sa sœur jumelle, pourtant morte dix ans auparavant, qu’elle récupère des mains d’un immigré clandestin ; son père, agressé chez lui à l’arme blanche, et qui prétend avoir tenté de se suicider ; ce chemisier ensanglanté qu’elle découvre dans sa douche et dont elle n’a pas le moindre souvenir.
Alice vient de prendre un aller simple vers la folie…

Fractures : Une plongée dans les traumatismes

Ce n’est pas une enquête que nous propose Franck Thilliez dans cette histoire, enfin pas totalement. On ne retrouve pas d’équipe policière ou de gendarme enquêtant sur des meurtres, mais plutôt une jeune femme qui part à la recherche de la vérité. C’est donc dans une quête identitaire assez folle que nous entraîne l’auteur.
Accrochez vous, c’est le conseil que je peux vous donner tant les premiers chapitres de Fractures sont déstabilisant. Franck Thilliez nous propose une multitude de personnages en très peu de temps. On retrouve la jeune Alice, son psychiatre, un homme retrouvé nu sous un abribus, mais aussi un reporter de guerre au Liban. Il faudra faire une certaine gymnastique du cerveau, afin de remettre les pièces du puzzle en place.
Bien que l’entrée en la matière pourra être difficile, il n’empêche que Franck Thilliez maîtrise son rythme. On ne s’en rend pas compte, mais on tourne les pages de manières compulsives pour approcher de la vérité.

fractures-franck-thilliez

Je vais vous faire un aveux. J’ai compris les ¾ du mystère au bout de 20 pages… Ce n’est pas pour autant que je n’ai pas apprécié ma lecture, bien au contraire. Franck Thilliez a cette faculté à nous scotcher jusqu’au final, grâce notamment à ses personnages.
Fractures est une plongée sans attache dans le monde de la psychiatrie, de la folie et des traumatismes… Mutisme, catatonie et autres joyeusetés seront au programme de ce thriller haletant. La folie humaine est un sujet qu’affectionne l’auteur et je dois dire qu’il s’est surpassé avec cette histoire. On sent que Fractures est très bien documenté. Franck Thilliez donne cette impression de naviguer dans la réalité, de ne faire qu’un avec les personnages.
Tout semble plausible et c’est avec toutes les révélations finales que l’on comprend que l’auteur avait tout prévu. Tous les mystères s’imbriquent et constituent un très bon final. Pour arriver à une maîtrise de son histoire, Franck Thilliez s’est amusé à alterner les points de vue entre les différents personnages, si bien que l’on pouvait se sentir perdu dans nos suspicions.


Bien qu’une partie de la vérité me soit arrivé un peu trop vite, Fractures n’en reste pas moins un roman d’une formidable maîtrise. Franck Thilliez nous plonge dans la folie humaine, dans le traumatisme. On tremble devant tant de barbarie, de mystère et on en ressort vraiment conquis. Si jamais l’envie vous prend d’aller encore plus loin avec ce roman, le personnage dispose de son propre blog ici. Fiction, réalité ? La barrière n’a jamais été aussi floue.

6 réponses »

    • La fin est compréhensible seulement lorsque l’on a déjà vu cette idée dans un film assez récent (mais je n’en dirais pas plus). Sinon on est d’accord, Franck Thilliez est un très bon auteur 🤗

      Aimé par 1 personne

  1. C’est dommage de comprendre le gros de l’intrigue dès le début mais j’adore les romans de Franck Thilliez alors je pense bien un jour me lancer dans celui-ci. J’aime quand les thriller explorent la folie humaine.

    Aimé par 1 personne

    • La solution est venue à cause du visionnage d’un film, sinon je pense que je n’aurai pas deviné aussi rapidement 🙂. Celui-ci est parfait pour ce que tu aimes et puis il se lit assez rapidement 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s