Coup de coeur

Thérapie de Sebastian Fitzek

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour notre rendez-vous littéraire hebdomadaire du lundi. Aujourd’hui, je vais vous parler d’un auteur que Chris Pleack m’a longtemps conseillé de lire et je pense, sans me tromper, que Sebastian Fitzek est son auteur favori. Thérapie est donc une totale découverte pour moi et inutile de vous dire que je ne savais pas réellement à quoi m’attendre.

Josy, la fille de douze ans du célèbre psychiatre Viktor Larenz, souffre d’une maladie inconnue qu’aucun médecin ne parvient à diagnostiquer. Un jour, alors que son père l’accompagne chez l’un de ses confrères, elle disparaît mystérieusement…
Quatre ans ont passé, et Josy n’a toujours pas donné le moindre signe de vie. Afin de surmonter ce drame, Viktor Larenz s’est retiré sur une île du nord de l’Allemagne, où il reçoit l’étrange visite d’une inconnue. Anna Spiegel, romancière, souffre d’une forme rare de schizophrénie : les personnages qu’elle invente prennent vie…

Un thriller de folie

Thérapie est donc le premier roman de Sebastian Fitzek. C’est un thriller psychologique qui joue sur les mots, les situations, les sensations, les gestes, les détails et sur le malaise parfois, mais aucunement sur la violence physique. Je me rends compte en écrivant ces quelques lignes que cela va être compliqué de parler de ce premier roman sans spoiler, mais je vais faire de mon mieux.
Sebastian Fitzek maîtrise d’une main de maître son histoire, son déroulé et surtout son ambiance qui pourra vous sembler très pesante, mais aussi loufoque. L’univers de Sebastian Fitzek m’a renvoyé directement à celui de David Lynch et normalement il ne vous en faut pas plus pour plonger dans cette histoire. Les situations s’enchaînent sans véritablement pouvoir relever ce qui ne va pas. On sent que quelque chose cloche dans cette histoire, mais impossible de prendre la pleine mesure du pourquoi. L’auteur joue avec nous, il nous manipule, s’amuse avec nos nerfs, nos perceptions et surtout nos certitudes.

tomabooks-therapie-sebastian-fitzek

Sebastian Fitzek accentue le malaise de cette histoire en isolant notre personnage sur une île quasiment déserte, mais aussi en proie à une véritable tempête, symbole du déchaînement psychologique se déroulant sur les lieux, chez nos personnages, mais aussi dans notre tête.  L’auteur nous rend fou ou du moins nous le fait croire en accumulant de plus en plus de bizarrerie et de danger.
Thérapie est intelligent dans son déroulé, mais surtout dans les thématiques que l’auteur exploite avec finesse. L’histoire nous invite à suivre un personnage luttant entre le deuil et l’acharnement à s’attacher à l’espoir de voir son enfant revenir. Nous comprenons sa détresse et son envie de tout faire pour le retrouver, quitte à voir des signes partout…

 

Savoir que Thérapie est le premier roman de cet auteur me laisse rêveur et admiratif. Ce roman est une plongée dans la folie la plus pure, une folie qui nous guette et nous touche par moment… Sebastian Fitzek maîtrise son sujet jusqu’à nous offrir une explication incroyable, digne d’un autre classique du thriller psychologique.
Si vous n’avez pas encore succombé aux appels de cet auteur, n’hésitez plus. J’attends impatiemment de pouvoir replonger dans son univers.

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s