Littérature

Séquestrée de Chevy Stevens

Bonjour à toutes et à tous,

On se retrouve aujourd’hui pour notre rendez-vous littéraire hebdomadaire et je vais vous parler d’un thriller psychologique écrit par l’autrice canadienne Chevy Stevens. J’ai trouvé ce roman d’occasion et il m’a, avant tout, attiré par sa couverture, qui est à la fois sobre et énigmatique. Je ne connaissais pas du tout l’autrice derrière cette histoire et je ne m’attendais donc à pas grand chose. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Séquestrée m’a surpris de la première à la dernière page.

Annie a été séquestrée. Elle a passé douze mois en enfer dans une cabane perdue au fond de la forêt. Annie est libre, enfin, mais les séances chez le psychologue lui font revivre chaque minute. Annie est sauve, le plus dur est derrière elle. Du moins le croit-elle…

Calvaire d’une vie

Chevy Stevens nous invite à suivre, littéralement, le parcours d’Annie, puisque nous allons être son psychiatre. Chaque rendez-vous sera l’occasion pour Annie de nous en dire plus sur son histoire et sa séquestration. Vous l’aurez compris, si Annie peut venir nous parler dans notre cabinet, c’est qu’elle a réussi à s’échapper. Du moins, c’est ce que l’on peut croire, mais Annie ne vit pas mieux depuis. Elle a perdu toute notion de contact avec sa famille et ses amis, elle dort dans un placard et sa paranoïa est au plus haut. L’enfer ne s’est donc pas arrêté pour elle et pour nous ça ne fait que de commencer, puisque l’autrice ne va rien nous épargner.
Je préfère vous prévenir, mais Séquestrée de Chevy Stevens est violent et dérangeant. Pour tout vous dire, l’autrice a réussi à me déranger, alors qu’il m’en faut beaucoup. Jour après jour Annie vient nous parler de ses différents sévices psychologiques et physiques que sont ravisseurs lui a fait. Chevy Stevens ne nous épargne aucun détail de son quotidien… Brimades, privations, coups, destruction des repaires et viols vont entrer dans notre vie, comme ils sont arrivés dans celle d’Annie.
Préparez vous à ce que ces différents passages vous dégoûtent et vous remplissent d’une rage si profonde envers le ravisseur.

tomabooks-chevy-stevens-sequestree

Comme je le disais, la Annie survivante ne va pas mieux et nos rendez-vous ne vont pas l’aider, puisque nous allons lui demander de revenir dans son passé. Nous allons ainsi nous rendre compte que Chevy Stevens n’a pas voulu simplement nous parler d’un enlèvement monstrueux, mais qu’elle a voulu nous entraîner dans une famille dysfonctionnelle. C’est ainsi que le roman prend toute sa force dans cette partie psychologique, puisque le moindre détail peut devenir important pour la compréhension de cette histoire.
Difficile de quitter cette chronique sans en évoquer la fin. Rassurez-vous, je ne vais rien vous spoiler, mais je dois dire que la fin de Séquestrée m’a marqué. Je ne sais toujours pas vous dire si ce final est ingénieux, sordide ou alors trop facile (à l’image de la fin d’un épisode de Scooby-Doo). Si vous êtes attentifs durant votre lecture, la ou les personnes coupables de cette histoire vous sembleront facilement trouvables. Cependant, ce sont les raisons qui restent compliqué à trouver. Comme je l’ai dit un peu plus haut, je ne sais toujours pas comment prendre cette fin. Elle est déstabilisante, tout en suivant la continuité de cette histoire. En tout cas, je trouve qu’elle montre à quel point l’Humain peut se montrer cruel envers les autres, même si les raisons peuvent paraître folle. C’est ici que la fin peut prendre tout son sens, car la folie d’une personne n’est pas compréhensible.

Séquestrée de Chevy Stevens est donc un thriller psychologique de qualité et qui aurait très bien pu figurer parmi mes coups de coeur du genre, s’il n’y avait pas eu cette fin qui passe bizarrement pour moi.
En tout cas, si vous êtes friands de ce genre d’histoire, mais surtout de détails sordides, ce roman est fait pour vous.

5 réponses »

  1. Je ne me rappelle pas vraiment de la fin mais je sais que j’avais adoré ce livre. On est totalement en empathie avec la victime, c’est vraiment flippant tout ce qui lui arrive, j’en avais froid dans le dos tout au long de ma lecture.

    J'aime

    • C’est clair que l’autrice nous fait vivre le calvaire de son héroïne… C’est à la fois dérangeant, prenant et difficile à supporter. Je pense n’avoir jamais eu ces sensations durant une lecture. Un gros coup de point ce roman !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s