Littérature

Interview du Club Stephen King

Pour cette deuxième édition de l’Automne du King, j’avais envie de me lancer un petit défi et de surmonter ma timidité (presque maladive) pour vous permettre de mieux connaître certains passionnés.

C’est Jeremy, du Club Stephen King, qui me fait l’honneur d’être le premier à me parler de sa passion et de son travail autour du maître. 

Avant de commencer, peux-tu te présenter aux lecteurs qui ne te connaissent pas encore ?

CSK : Je m’appelle Jeremy et je gère le Club Stephen King depuis une quinzaine d’années. Je partage quotidiennement des actualités et sujets autour de Stephen King. Tant sur le site que sur les réseaux sociaux : d’ailleurs, les comptes Twitter et Facebook du Club Stephen King fêtent cette année leur dixième anniversaire !

Quel est ton premier souvenir à propos de Stephen King ?

CSK : Je me rappelle très bien voir le nom de Stephen King apparaître à la télévision, notamment sur M6 avec « Les Langoliers ». Je voyais de plus en plus ce nom dans le guide télé et d’autant que la bibliothèque locale avait une grosse étagère des livres chez France Loisirs. C’était imposant et tout cela m’a intrigué. Au point qu’un ami m’a prêté plusieurs livres.

Par quel roman as-tu débuté ?

CSK : J’ai un doute sur l’ordre précis, mais je me rappelle très bien les premiers. C’était à peu près simultanément : le recueil « Danse Macabre », « Cujo », « Carrie » et ensuite, je partais de la bibliothèque avec un gros sac à dos remplis de 4-5 Stephen King \o/

Un avis sur les adaptations du King sur grands et petits écrans ? Quelle est pour toi la meilleure et la pire des adaptations ?

CSK : Il y a de très bonnes adaptations de Stephen King et tout autant, voir plus, de très mauvais. Très médiocres. Mais la qualité s’améliore indéniablement au fil du temps. Tant au cinéma qu’à la télévision, car il y a énormément de concurrence et projets. Et que les studios doivent proposer des contenus de haute qualité pour satisfaire le public.
Les Darabont sont LES classiques : Les Evadés, La Ligne Verte, mais aussi The Mist (encore mieux dans sa version Noir & Blanc). Et les deux premiers ne sont mêmes pas de l’horreur, auquel on a tendance à associer le nom de King. J’ai aussi un coup de cœur particulier pour « Un élève doué ». Que je trouve très beau. Très perturbant. Et la fin du film est encore plus puissante je trouve que celle du livre. D’ailleurs, « The Mist »…
Concernant les pires : j’en citerai 2 ou 3. « The Mangler » et « La créature du cimetière », qui ont quand même mal vieillis. Mais surtout « Cell Phone », inspiré du roman « Cellulaire ». Autant le livre était très bon. Autant le film… j’ai failli m’endormir. Et je suis sérieux !

Comment t’es venue l’idée du site ?

CSK : Je suis très rapidement devenu actif sur le forum du Club Stephen King (qui s’appelait Club Stephen King Lille) à l’époque. Ce forum a même connu plusieurs itérations et changements. J’y étais très actif et collaborais aussi à un autre site qui a depuis fermé : « Stephen King de A à Z ». À l’époque, Lou, le créateur du CSKL n’avait plus le temps de s’en occuper et m’a proposé de le reprendre. Je m’en occupe donc quotidiennement depuis une quinzaine d’années !

Peux-tu nous parler de ton travail sur le site Club Stephen King ?

CSK : Via le site (et les profils sociaux) du Club Stephen King, je partage des actualités, dossiers, interviews et sujets autour de Stephen King. Ses livres, histoires et adaptations.
La gestion du CSK est une activité de passion qui est clairement devenue plus chronophage qu’à ses débuts puisque King a une actualité très chargée. Surtout depuis la renaissance de King au cinéma, ces dernières années, suite à l’énorme succès du film « CA Chapitre 1 ». Et de tous les produits dérivés de Grippe-sou !
Il y a donc énormément de sujets à traiter. J’ai d’ailleurs toujours une liste de sujets à traiter : là, je dois bien avoir une cinquantaine d’actualités et sujets sur lesquels je veux écrire. Mais il me faut pouvoir trouver le temps.

Et sinon, Stephen King, c’était mieux avant ?

CSK : Mieux ? Je ne sais pas. Différent ? C’est indéniable. Comme chacun d’entre nous, l’auteur vieillit et évolue. Donc les thèmes qu’il aborde et traite dans ses histoires. Mais même s’il y a incontestablement un changement dans ses histoires depuis le début des années 2000, l’avantage de King est que son oeuvre est d’une véritable richesse. Ce n’est pas le genre d’auteur qui réécrit incessamment les mêmes histoires ou les mêmes genres sous différentes variations. Le gros avantage avec King est qu’il ne se cantonne pas à un seul genre. Et pas qu’à l’horreur. C’est plus fourni et développé que cela.

Quel est le roman par lequel tout novice devrait commencer ?

CSK : Question ô combien difficile, parce que cela dépend avant tout du lecteur. Mais l’avantage, comme je le disais juste avant, est qu’il a écrit dans à peu près tous les genres. Pour différents publics.
Je vais esquiver de répondre à la question pour pointer avant tout vers un dossier du site qui vise justement d’accompagner à la découverte de l’oeuvre de Stephen King.

Est-ce qu’il y a d’autres auteurs à qui tu voues un culte ?

CSK : Je pense pouvoir affirmer que je suis très assidûment plusieurs auteurs, oui. Ca se remarque d’ailleurs à ma collection : j’ai environ 700 livres de/autour de Stephen King (sans compter les films) ; à peu près la moitié concernant Bernard Werber ; une soixantaine d’articles autour de Maxime Chattam et environ 250 livres d’auteurs divers et variés.

Une petite info en exclu pour terminer ?

CSK : Rien que je ne puisse dévoiler pour le moment mais il y a un projet très intéressant qui, je l’espère, verra le jour 😉


Pour suivre et connaître l’actualité du Club Stephen King, c’est par ici :

Site : https://club-stephenking.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/ClubStephenKing.France
Twitter : https://twitter.com/ClubSTEPHENKING
Instagram : https://www.instagram.com/clubstephenking/

Encore merci d’avoir pris de ton temps pour me répondre. 

3 réponses »

  1. Une super interview, avec des questions pertinentes ! C’est intéressant de se rendre compte de la passion et surtout de tout l’investissement qu’il y a derrière le CSK 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s