Bilan

Le bilan culturel de février 2018

Bonjour à toutes et à tous !

Le mois de février touche à sa fin et il est donc temps de faire le bilan du mois le plus court. Alors, que c’est-il passé durant ses 28 jours ?
Entre quelques lectures, des découvertes du côté manga et encore pas mal de films au compteur, le mois de février s’est passé tranquillement.
Pour ce qui est du blog, j’ai pu lancer quelques nouvelles rubriques, comme le Mangavrac qui semble vous avoir bien plu, ainsi que le nouveau rendez-vous ZOOM SUR. Pour ceux et celles qui me suivent sur twitter, vous savez que cette rubrique me tient beaucoup à cœur. Les retours positifs me poussent à continuer et le prochain numéro devrait arriver vers la fin mars.

Au niveau des lectures

tomabooks-emma-dans-la-nuit-emma-walkerJe n’avais pas vraiment fait attention, mais il semblerait que le mois de février rime avec thriller. J’ai débuté le mois avec Emma dans la nuit de Wendy Walker. Découverte totale, puisque je ne connaissais pas l’autrice, ni son genre de prédilection. Emma dans la nuit a été une lecture assez spéciale, car je n’ai pas réussi à entrer pleinement dans cette histoire dans les premiers chapitres. Je ne savais pas vraiment où tout cela allait mener et je n’aimais pas trop l’alternance des chapitres. J’ai tout de même réussi à trouver un intérêt dans les personnages et c’est cet aspect qui m’a fait continuer. Emma dans la nuit est un thriller qui joue sur la psychologie de ses personnages tout en proposant un jeu de piste. C’est à nous de démêler le vrai du faux dans le discours de cette jeune fille. Bien que la solution m’est venue à la moitié du roman, les relations entre les personnages ont réussi à me tenir en haleine. Je reviens très vite avec un avis plus détaillé sur le blog.

tomabooks-defaillances-b-a-parisJe me suis ensuite lancé dans Défaillances de B.A. Paris. Tout comme Wendy Walker, cette lecture est une découverte et je ne sais pas trop quoi en penser. Le roman m’a fait penser à La fille du Train. Un rythme rapide au profit d’une histoire qui se répète au fil des pages. Je n’ai pas réussi à avoir d’empathie pour le personnage principal et tout comme La fille du train, la solution m’est venu très rapidement. Alors, oui Défaillances se lit facilement, mais on en tire aucun réel plaisir. Dommage, car le thème était prometteur. Je reviens également d’ici la fin mars pour vous en parler plus longuement sur le blog.

Au niveau du septième art

tomabooks-sparring-kassovitzEn tant qu’amateur de boxe, je suis allé voir Sparring qui est le premier long métrage de Samuel Jouy. Mathieu Kassovitz campe LE rôle de sa vie et porte le film tout au long de cette histoire. L’acteur est habité pour ce rôle de boxeur looseur qui ferait tout pour améliorer la vie de sa famille, quitte à se mettre en danger. Sparring est un film touchant sur ces boxeurs de l’ancienne génération qui doivent se confronter aux plus jeunes. Véritable uppercut, Samuel Jouy offre un premier film de qualité. Les combats ne sont peut-être pas filmés comme j’aurai pu l’espérer, mais j’ai pu ressentir toute la brutalité des coups. Je pense toujours que les combats étaient réels et donc non chorégraphiés. C’est tout cela qui donne un charme fou à Sparring. Pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire mon avis plus détaillé. 

tomabooks-blade-runnerMême si le cinéma berce ma vie depuis de nombreuses années, il arrive que certains films cultes passent à la trappe ou restent longtemps dans l’ombre. C’est le cas de Blade Runner de Ridley Scott que je  n’avais encore jamais vu, alors qu’il est dans en ma possession depuis quelques années. C’est avec la sortie de Blade Runner 2049 en Blu-ray que l’envie de me lancer dans cet univers est venu. Que dire de ce film ? C’est un véritable chef d’oeuvre que nous propose Ridley Scott. L’univers de Blade Runner m’a énormément plus, notamment ce mélange entre la Science fiction et le polar noir des années 50. Le film possède un rythme assez particulier, mais collant parfaitement à l’ambiance pluvieuse et déprimante de cet univers. Chaque plan de ce film est mémorable. Blade Runner est une véritable leçon visuelle et que dire de son message universelle. Le monologue de fin me hante encore.

EARLY MAN

Avec un ami nous nous sommes rendu au cinéma pour aller voir le dernier né du studio Aardman, qui se nomme Cro Man de Nick Park. Si vous avez lu ma chronique vous devez sans doute savoir que ce film d’animation est un coup de cœur. Nick Park nous montre, encore une fois, toute l’étendue de son talent pour donner vie à des personnages de pâte à modeler. Cro Man revient sur les premiers hommes, mais surtout sur le football. Avec un humour anglais qui fait mouche à chaque fois, le réalisateur met à nue le monde du football. Les personnages sont tous attachants et certaines scènes sont hilarantes. Ce film d’animation est une petite pépite qui est faite pour les petits, mais aussi pour les grands. Pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire mon avis plus détaillé. 

tomabooks-spider-man-sam-raimiDans l’optique de vous proposer un Top 5 sur les films de super-héros j’ai voulu revoir la trilogie Spider-Man de Sam Raimi. Je n’avais qu’un souvenir confus de cette trilogie et elle ne m’avait pas plus marqué que cela à l’époque. Cependant, depuis ce temps je me suis intéressé au travail et à la filmographie de ce réalisateur et je peux maintenant dire que cette trilogie m’a mis une petite claque derrière les oreilles. Le premier Spider-Man prend le temps pour développer ces nombreux personnages et sur les responsabilités qu’implique un nouveau pouvoir. Sans être parfait, ce premier volet donne un bon aperçu du très bon travail de Sam Raimi sur ce film, ainsi que sur sa filmographie.
C’est surtout le deuxième volet qui m’a retourné. Sam Raimi développe son film autour de la figure du monstre, notamment avec le personnage du Dr. Octopus, grâce à son choix de le filmer comme une menace gigantesque. Certains plans m’ont fait penser aux attaques de Godzilla et montre ainsi toute la puissance de ce personnage. Sam Raimi en profite également pour offrir un plan séquence d’anthologie où il s’inspire de son propre travail dans la trilogie Evil Dead. Outre l’aspect technique et les multiples références aux films de monstres, Spider-Man 2 propose une très bonne évolution du personnage de Peter Parker.
Le troisième volet est un peu plus compliqué et sans aucun doute le moins bon de cette trilogie. Peter Parker devient peu à peu exécrable à cause du symbiote qui prend contrôle de ses émotions. Sam Raimi propose une vision totalement différente et assez loufoque de son personnage et part plus vers le blockbuster. Le film est plus rythmé, il y a plus d’actions, mais il reste bien moins profond que les deux précédents volets. Le point positif réside dans la relation en Peter Parker et Harry Osbourne. L’amitié est plus forte que tout le reste.

null

Contre toute attente, je suis allé voir Black Panther de Ryan Coogler. Cela faisait un moment que je n’avais pas vu un film du MCU au cinéma, mais l’envie m’a pris de me rendre dans une salle obscure pour voir ce phénomène de société. J’en suis ressorti complètement conquis. Ryan Coogler offre un film de Super-héros conventionnel dans sa forme (MCU oblige), mais il réussit à y insuffler de la vie. Les décors et les costumes m’ont fait croire au Wakanda et à son roi T’Challa. Black Panther parle à tout le monde et offre un message que nous n’avons pas l’habitude de voir dans les productions du MCU. C’est pour moi le meilleur film depuis le tout premier Avengers et s’il offre cela à chaque fois, je signe directement pour tous aller les voir. Pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire mon avis plus détaillé. 

tomabooks-drive-ryan-goslingParfois, il y a de bons films qui passe à la télévision. On ne va pas se mentir, c’est souvent sur la chaîne Arte et ce fût le cas avec Drive de Nicolas Winding Refn. J’en avais un vague souvenir, car je l’avais vu sans vraiment comprendre tout le brio de ce film. Avec ce nouveau visionnage, j’ai pu me rendre compte que l’on pouvait faire un film sans en faire trop, en allant à l’essentiel. Le réalisateur réussit cela à la perfection, notamment avec l’écriture de ses personnages. Les visuels sont magnifiques, la musique colle parfaitement à cette ambiance et certains plans sont fabuleux. Ryan Gosling est parfait pour ce rôle, puisqu’il interprète un homme assez froid et réservé. Je suis dubitatif quant à la hype autour de cet acteur, mais pour le coup son personnage m’a marqué, notamment lors de la scène de l’ascenseur.

tomabooks-revenge-lutzJ’essaye toujours de me rendre au cinéma quand il s’agit d’un film de genre français et c’est encore une fois le cas pour aller découvrir Revenge de Coralie Fargeat. S’inscrivant dans le sous genre horrifique du Rape & Revenge, ce premier long métrage de Coralie Fargeat est réalisé avec beaucoup de bonnes attentions, mais aussi avec quelques défauts. Cependant, la réalisatrice nous offre un véritable trip acidulé et viscérale montrant encore une fois que le cinéma de genre français a de beaux jours devant lui. Pour en savoir un peu plus, je vous invite à lire mon avis plus détaillé. 

tomabooks-the-shape-of-water-movie-theaterPour finir, je suis allé voir LE film que j’attendais le plus en ce début d’année. The Shape Of Water de Guillermo Del Torro est une véritable réussite fantastique et poétique. Le réalisateur revient une nouvelle fois avec sa passion pour les monstres et s’inspire de L’étrange créature du lac noir. Cette histoire d’amour est rondement mené et Guillermo Del Toro profite du contexte historique de son histoire pour évoquer d’autres axes thématiques, tels que la ségrégation raciale, la lutte contre le communisme et l’homosexualité. The Shape Of Water bénéficie d’un travail remarquable en termes d’images, de mises en scènes et de construction. The Shape Of Water est un film pour ceux qui rêvent encore et Guillermo Del Toro est le meilleur pour créer ce genre d’univers. Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon avis.

 

Mars arrive et je peux vous dire que j’ai hâte ! Je tiens déjà à vous prévenir, mais le blog prendra quelques jours de pause en ce début de mois. Ne vous inquiétez pas, les articles seront prêts, mais je ne répondrai sûrement pas tout de suite aux commentaires. Pendant ce temps, je profiterai de mes vacances pour découvrir de nouvelles choses. J’espère que vous avez passé un bon mois de février ! Profitez du nouveau qui arrive pour découvrir encore de nouvelles choses.

4 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s