Littérature

Trompe-l’oeil de Anne Mette Hancock : enquête complexe, mais terriblement prenante

S’il y a bien un roman parfait pour patienter durant ce long mois de janvier, c’est bien le second de Anne Mette Hancock qui fera l’affaire. L’autrice convoque pour son deuxième méfait la thématique de l’enlèvement d’enfant pour nous plonger dans une enquête complexe, mais terriblement prenante.

Trompe-l’oeil, publié aux Éditions Albin Michel, vous gardera éveillé jusqu’au bout de la nuit. 

La 4eme de couverture

Copenhague. Lukas, un écolier, a disparu. Pour tout indice : le profil Instagram du garçon, qui révèle sa passion pour la paréidolie, un phénomène qui donne l’impression de distinguer des visages sur des objets. Et cette photo, récurrente : la porte d’une grange. Qui Lukas y a-t-il vu ? La photo permettra-t-elle de retrouver sa trace ? La journaliste Héloïse Kaldan et l’inspecteur Eric Schäfer remontent une piste aussi difficile qu’effroyable.
Après Fleur de cadavre, prix de la révélation du polar danois 2017, Anne Mette Hancock signe une nouvelle enquête d’Héloïse Kaldan et d’Erik Schäfer.

Trompe-l’oeil : enquête complexe, mais terriblement prenante

Anne Mette Hancock a connu un certain succès d’estime avec son tout premier roman, Fleur de cadavre, mettant en scène les personnages d’Heloise Kaldan et d’Eric Schäfer. Succès que l’on pourra juger de mérité au vu de ce second roman de grande qualité et qui pourra être lu indépendamment du précédent.
Si la thématique de l’enlèvement d’enfant est assez classique dans le monde du roman noir, celui-ci peut s’avérer être de qualité lorsque l’auteur ou l’autrice derrière sait comment s’y prendre. Qu’on se le dise la romancière fait clairement partie de cette catégorie, tant ce Trompe-l’oeil va nous pousser à rester vigilant tout au long de cette enquête. Ne vous attendez pas à une œuvre qui part dans tous les sens et qui multiplie les rebondissements, Anne Mette Hancock joue plutôt sur la carte de la sobriété et des apparences pour nous immerger dans une enquête de plus en plus complexe au fil des pages.

Publicités

Ce roman est une véritable illusion d’optique qui nous dirige de fausse piste en fausse piste. Les enquêteurs piétinent, tentent de nouvelles approches, s’accrochent au moindre indice, sans que cela apporte une avancée concrète à l’affaire. Anne Mette Hancock prend son temps, décortique les situations, ainsi que les protagonistes pour nous faire douter de tout et de tout le monde. Chacun est persuadé d’avoir vu quelque chose le jour de la disparition et certains aspects pourront paraître étranges. En véritable maîtresse de l’illusion, la romancière nous pousse à partir dans la mauvaise direction, à faire preuve d’un mauvais discernement à cause de nombreux préjugés. 

Il y a dans Trompe-l’oeil cette force et cette sérénité qui se cache derrière le roman nordique. Je ne suis pas le mieux placé pour vous en parler, mais on sent comme une véritable douceur derrière chaque mot de son autrice. S’il y a bien une chose à retenir, c’est que Anne Mette Hancock prend son temps. Il ne faut pas voir ici un roman qui devient ennuyeux rapidement, bien au contraire, mais bien une oeuvre qui explore chacun de ses personnages pour nous offrir la sensation d’avoir des humains devant nos yeux. Heloise Kaldan semble prendre vie au fur et à mesure des pages, tant la romancière nous offre la possibilité d’entrer dans sa vie privée, de comprendre ses failles, ses peurs et de plonger corps et âme avec elle dans cette enquête. Loin du cliché habituel, l’autrice nous apporte l’un des personnages de flics les plus attachants avec Eric Schäfer. Celui-ci nous fait comprendre toute la fatigue nerveuse qu’il garde en lui enquête après enquête. Il nous fait part de ses doutes, de son envie de tout envoyer balader pour vivre une nouvelle vie, tout en restant tiraillé par son devoir de rendre la justice et de retrouver ce petit Lukas.
Il y aurait tant d’éléments à rajouter, mais il serait regrettable pour vous de ne pas les découvrir. Anne Mette Hancock livre ici un roman noir, un polar nordique d’une grande qualité en nous offrant bien plus qu’une enquête tout ce qu’il y a de plus classique. 


Je pense que vous aurez compris que ce Trompe-l’oeil est une très belle surprise de mon côté et que je vous invite fortement à le découvrir. C’est avec une justesse folle que Anne Mette Hancock explore la thématique de l’enlèvement pour nous offrir bien plus. Ce roman est complexe tout en restant simple et je pense que c’est de cet aspect qu’il retire sa force. Vous savez ce qu’il vous reste à faire : mettre votre manteau et courir chez votre libraire. 


Pour vous procurer Trompe-l’oeil de Anne Mette Hancock, vous pouvez cliquer sur ce lien.


Pour vous offrir une box La Kube, c’est par ici.


Publicités

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s