BD/Comics

Something Is Killing The Children – Tome 2 de James Tynion IV

Après un premier tome 1 mystérieux, sanglant et poisseux, James Tynion IV revient avec le deuxième tome de son Something Is Killing The Children. Qu’attendre après une mise en bouche de qualité ? L’auteur saura-t-il y répondre ?
Disponible chez Urban Comics dans la collection Link, Something Is Killing The Children va trancher dans le vif !

En tant que coupable idéal, James avait perdu espoir de se faire entendre au sujet du meurtre de ses amis auquel il a assisté, impuissant. Après tout, ses arguments de défense étaient tout sauf crédibles. Des monstres auraient investi les environs d’Angel Peak et seraient à l’origine des récentes disparitions d’enfants… James rencontre alors Erica Slaughter qui lui confirmera l’existence de ces créatures. S’il n’a pas tout à fait sombré dans la folie, James n’en est pas rassuré pour autant. Mais il dépassera ses appréhensions pour apporter toute l’aide possible à la tueuse de monstres. aura eu le mérite de confirmer qu’il n’est pas totalement fou. La mission d’Erica est de les éliminer, et James compte bien lui apporter son aide. Tout comme Tommy, le frère d’une des victimes. Lui aussi les voit désormais, et ils ne seront pas de trop de trois pour venir à bout de l’invasion qui menace Archer’s Peak.

Ce deuxième de tome de Something Is Killing The Children reprend directement après les faits du premier opus. Le personnage d’Erica comprend qu’elle n’a pas fini son travail dans la petite bourgade et qu’elle a encore beaucoup à faire pour éradiquer le mal qui y règne. James Tynion IV nous replonge également immédiatement dans le bain et dans son ambiance délétère où le désespoir, la brutalité et la peur vivent en harmonie. Plus sombre, plus violent et sans concession, ce deuxième volet a de quoi marquer la rétine. La mort rôde dans les rues du village et Werther Dell’Edera nous offre quelques pleines pages qui ne nous épargnent rien, notamment avec celle représentant les cadavres des enfants dans le gymnase de la bourgade. Si le comic pouvait nous faire penser à quelques œuvres de Stephen King, ce deuxième tome apporte plus de substances et quelques parallèles avec les thématiques mises en place dans l’œuvre de Wes Craven. La plupart des adultes n’agissent pas, sont aveuglés et ne comprennent pas ce qu’il se passe, comme si ceux-ci auraient perdu leur imagination, vecteur de peur.

Si le récit de ce Something Is Killing The Children – tome 2 est toujours nimbé de mystère, il faut tout de même noter que James Tynion IV nous offre davantage de réponses. On en apprend plus sur le passé mouvementé d’Erica, ainsi que sur la loge du massacre qui mériterait son spin-off pour creuser davantage l’univers mis en place dans ce comic. On peut également noter que les relations entre les personnages prennent de l’épaisseur, ce qui nous permet de nous attacher à notre tour. Si on pouvait avoir peur de n’avoir qu’une suite sans réel intérêt et au style répétitif, il n’en n’est rien. L’auteur nous offre un second opus qui passe la seconde et qui nous offre un rythme toujours plus soutenu pour que l’on ne lâche jamais les pages.


Si vous avez apprécié le premier tome de Something Is Killing The Children, alors il est indéniable que celui-ci vous plaise également. Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que James Tynion IV nous offre un final explosif dans le troisième tome qui devrait arriver dans quelques mois. Sinon, vous pouvez encore attendre un peu, puisque Netflix planche sur une adaptation (avec la participation de Mike Flanagan) de la franchise pour sa plateforme. 

Comme d’habitude, vous pouvez acheter ce deuxième tome en cliquant sur ce lien

Publicités

2 réponses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s