Coup de coeur

Impact d’Olivier Norek : ouvrez les yeux bordel !

Alors que l’écologie prend une place de plus en plus importante dans le débat public, et à juste titre, il est intéressant de voir comment le sujet est exploité dans le septième art, mais aussi dans la littérature.

Impact d’Olivier Norek, publié aux Éditions Michel Lafon, nous plonge dans un roman noir, brutal, sans concession. Un cri du cœur pour que le lecteur ouvre les yeux sur le monde qui l’entoure. Implacable !

La 4eme de couverture

Face au mal qui se propage

et qui a tué sa fille

Pour les millions de victimes passées

et les millions de victimes à venir

Virgil Solal entre en guerre,

seul, contre des géants

Impact : ouvrez les yeux bordel !

L’univers du bookstagram francophone et plus particulièrement celui du thriller/polar a connu une certaine division lors de la sortie de cet Impact par Olivier Norek. Les camps se sont affrontés, dissous et les avis n’ont jamais été aussi différents. Entre les fans de la première heure qui le sont restés, les autres fans qui ont été déçus par le message véhiculé par l’auteur et ceux qui suivaient les romans de loin et qui ne savaient trop quoi en penser, la lutte a été houleuse… Autant vous dire que j’ai suivi l’affaire de loin, alors que le propos du roman m’interpellait. J’ai attendu de longues semaines, de longs mois, afin que la guerre autour de cet Impact se calme un peu. Je ne vous mentirai pas sur le fait que le roman m’a fait de l’œil au quotidien, puisqu’il trônait fièrement dans le rayonnage polar de la librairie.  J’ai donc attendu et j’ai bien fait finalement, car Olivier Norek donne un bon coup dans une fourmilière déjà bien amoché pour nous faire ouvrir les yeux, pour explorer notre conscience et pour nous faire réfléchir à notre environnement.

Dans un sens, je peux comprendre les frustrés et les déçus. Impact est assez loin de ce que l’auteur avait pu proposer à ses tout débuts, bien qu’en y réfléchissant, on reste en plein dedans. Les uns voulaient un véritable thriller où la tension était forte, les autres ne voulaient pas être assénés par le message politique et environnemental qui coule de ce roman. Alors, d’accord, vous ne voulez peut-être pas être secoué par un tel propos, mais désolé ce qu’Olivier Norek explique, c’est la réalité la plus crasse, la plus dangereuse sur le long terme (quoique de moins en moins long tout de même…).
L’auteur français aurait pu jouer la carte du thriller dystopique avec un monde ayant un écosystème ravagé, presque inexistant, mais il a préféré nous mettre la carte de la réalité, de la brutalité. Oui, l’environnement en prend un coup par notre faute. Non pas toi, simple citoyen qui urine sous la douche, qui fait du tri et qui prend les transports en communs. Impact parle ici de l’humain en général. Cette espèce détruisant tout sur son passage, afin de se faire un maximum de profit. Surconsommation, déforestation, pollution du sol, des eaux et j’en passe. Le romancier met le doigt là où ça fait mal et je ne suis pas sûr qu’il s’excuse pour ça !

Alors, oui, Impact n’est pas un thriller comme un autre. Entre le plaidoyer, le cri du coeur et le roman noir, l’oeuvre nous plonge dans une réalité aussi brut que l’on avait pu découvrir dans Code 93, Territoires ou encore Entre deux mondes. Le roman a toutes les caractéristiques du thriller haletant qui ne te laisse pas une seule seconde de repos, tout en assénant un nombre incroyable de chiffres. Olivier Norek nous assomme, nous met au sol pour que l’on contemple notre autodestruction, mais il n’en oublie pourtant pas de développer ses personnages, d’apporter de la clarté dans toute cette histoire. Derrière cet acte que l’on qualifie volontiers d’éco-terrorisme, le romancier nous offre un élan d’espoir avec des initiatives qu’il faudrait suivre, pousser beaucoup plus, afin de ne plus avoir à faire à des petits qui combattent des moulins…


Il est indéniable que cet Impact d’Olivier Norek continuera à faire couler de l’encre, à diviser dans la sphère littéraire, mais il est indéniable que le roman marquera à tout jamais. Si c’est un énorme coup de coeur de mon côté, je vous invite à vous faire votre propre opinion. Je pense que l’auteur a réussi son pari en réveillant les consciences et c’est déjà grand ! Olivier Norek met les pieds où il veut et c’est souvent dans la gueule…

Publicités

Comme d’habitude, vous pouvez acheter ce livre en cliquant sur ce lien

3 réponses »

  1. J’ai fait partie des déçus, mais surtout parce que je travaille à améliorer l’empreinte écologique de nombreuses entreprises, et là, j’avais un peu l’impression d’être au boulot et en plus, de voir mes clients cloués au pilori. Alors je comprends l’urgence de faire passer le message (j’y travaille tous les jours), mais du coup, moi qui aime que mes lectures me sortent du quotidien, bah c’était raté 😏

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends tout à fait que le sujet ait pu te saouler dans ce cas et c’est tout à ton honneur de faire bouger les choses de ce côté là. Il en faudrait plus au quotidien 😀

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s