Coup de coeur

Les voisins de Fiona Cummins : mystère envoûtant

Si vous êtes à la recherche d’un récit qui donne un bon coup de fouet au sous-genre du thriller domestique, alors vous pouvez foncer sur Les voisins de Fiona Cummins publié aux Éditions Slatkine & Cie

Venez, suivez-moi, je vous dis plus sur ce mystère envoûtant.

La 4eme de couverture

Une nouvelle maison. Un nouveau départ. De nouveaux voisins: le rêve des Lockwood.

L’Avenue, un coin de verdure dans une charmante petite station balnéaire de l’Essex, semble le lieu parfait pour commencer cette nouvelle vie.

Le jour de leur emménagement, ils tombent en pleine frénésie médiatique: un tueur en série vient de frapper dans les bois derrière L’Avenue.

La police commence son enquête.

Et les voisins semblent cacher de lourds secrets.

Le rêve des Lockwood va rapidement virer au cauchemar.

Ils se mettent à surveiller tout le monde.

Mais qui les surveille?

Wildeve Stanton mène seule l’enquête.

Un huis clos au paradis.

Les voisins : mystère envoûtant

Fiona Cummins s’est imposée dans mon cœur de lecteur avec sa duologie (Le Collectionneur et L’Ossuaire), grâce à un mélange subtil entre l’histoire d’un serial killer et une plume jouant parfaitement entre la poésie et le macabre. Autant vous dire que j’attendais son nouveau roman avec grande impatience et je peux vous assurer que je n’ai absolument pas été déçu. L’autrice montre avec Les voisins qu’elle a sa place parmi les maîtres du suspense…
Ce nouveau roman s’ouvre comme une promesse, celle d’un récit mystérieux, sombre et implacable. Dès le prologue, la plume de Fiona Cummins nous entraîne dans une certaine poésie lancinante, jouant avec les genres pour nous entraîner dans son univers. Impossible de ne pas vouloir aller au-delà de ces premières pages, tant tout y est pour nous prendre au piège. Une vieille boutique de jouets, un spectacle de marionnettes, une malle qui s’ouvre et c’est la stupeur, que dis-je, la panique parmi les jeunes spectateurs. Que se cache t-il dans cette malle ? C’est à nous de le deviner.

Les voisins joue sur plusieurs tableaux pour nous prendre au piège et autant vous dire que Fiona Cummins se pose en experte. Tantôt thriller domestique avec des scènes qui entrent dans l’intimité des différentes familles, mais aussi avec cette sensation de paranoïa ambiante où l’on se sent observé et surtout avec un narrateur qui semble tout connaître sur cette histoire. Pour couronner le tout, le récit part également dans une enquête policière autour d’un tueur en série qui semble sévir dans le quartier.
L’autrice n’en fait jamais trop et joue sur notre suspicion pour alimenter notre appétit. Les mystères s’accumulent page après page, si bien que l’on en vient à douter de tout le monde. Fiona Cummins joue avec nous, nous entraîne dans ce quartier pour que l’on devienne nous-même des voisins.

Il n’y a pas à dire, Les voisins s’avère être un parfait conte macabre, tout en possédant les qualités d’un page-turner de haut vol. Les pages défilent sous nos yeux, on veut savoir, on veut connaître la vérité sur ce voisinage, sur ce tueur en série et sur cette mystérieuse malle et surtout sur ce narrateur qui semble avoir peur d’être pris à tout moment. Entre passé et présent, Fiona Cummins nous invite à démêler le vrai du faux pour comprendre. Et lorsque l’on pense avoir saisi la chose, l’autrice fait tout voler en éclats pour nous surprendre. Aussi saisissante que froide, la vérité nous pousse à vouloir reprendre depuis le début pour y voir tous les signes.


Vous l’aurez sans doute compris, mais Les voisins de Fiona Cummins est encore une réussite à mes yeux. Avec sa plume poétique et macabre, l’autrice donne un sérieux coup de fouet au sous-genre du thriller domestique. Gardez bien ce nom en tête, car vous risquez d’en entendre beaucoup parler en France dans quelques années. 

Publicités

Pour vous procurer Les voisins de Fiona Cummins, c’est par ici.

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s